Breaking News

Le ministre togolais des affaires étrangères a bouclé  mercredi son séjour à Apia, la capitale du Samoa. Robert Dussey a pris part les 25 et 26 février aux consultations politiques UE-Pacifique sur les protocoles régionaux co-organisées par la Commission Européenne et le Gouvernement samoan. A l’occasion, le Chef de la diplomatie togolaise a eu des rencontres avec plusieurs personnalités du pacifique.

Apia, la capitale de Samoa (Polynésie occidentale) accueille depuis lundi les consultations politiques qui se déroulent dans la droite ligne des négociations entre les pays ACP et l’Union européenne. La rencontre d’Apia a été une occasion pour le négociateur en chef des ACP, Prof Robert Dussey de faire le point des discussions au pays du pacifique. Par ailleurs, le Chef de la diplomatie togolaise profite de ce déplacement pour renforcer les relations entre son pays et Samoa.

Le ministre togolais des affaires étrangères, Prof Robert Dussey, également négociateur en Chef ACP pour les négociations en vue d’un Accord ACP-UE post-Cotonou, s'est entretenu mardi avec la presse européenne à Bruxelles. C'était à l’occasion de la première session des négociations techniques devant définir les dispositions pratiques à mettre en place pour les discussions entre les ACP et l'Union Européenne. Pour Prof. Dussey, les ACP envisagent de conclure un accord qui contribuera à stimuler leur développement et qui prend en considération les réalités du monde moderne.

Les travaux de la 43e session des ministres de l’Union européenne et des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont pris fin vendredi à Lomé sur une bonne note. La session a permis aux ACP et à leur partenaire l'Union Européenne de faire le point des progrès accomplis et de réfléchir ensemble sur leurs futures relations. Les discussions ont été fructueuses et constructives selon le Chef de la diplomatie togolaise, prof. Robert Dussey.
 

Ouverte mardi par le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Prof Robert Dussey, la 107e session du Conseil des ministres des ACP a pris fin mercredi à Lomé. Les travaux qui ont duré deux jours ont permis aux participants d’adopter le mandat de négociations Post-Cotonou. Et c’est le Togo qui a été désigné pour présider le groupe central de négociation ACP. Il a reçu officiellement le mandat de négociation Post-Cotonou.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Robert Dussey a ouvert mardi la 107e session du conseil des ministres du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). C’était en présence des personnalités venues 79 pays composant cet ensemble. Les participants à cette session doivent réfléchir à l’avenir du partenariat des ACP avec l’Union européenne, à l’expiration de l’Accord de Cotonou en 2020.

Le Togo accueille jusqu’au 1er juin prochain, les Sessions du Conseil des Ministres des ACP-UE. Plus de 600 délégués venus de 79 pays des ACP dont (48 d’Afrique subsaharienne), (16 des Caraïbes), (15 du Pacifique) et 28 de l’Union Européenne (UE) sont à Lomé. Les sessions de Lomé permettront aux deux parties de préparer les discussions sur l’avenir des relations ACP-UE. Pour le ministre togolais des affaires étrangères, Prof Robert Dussey, cet avenir des relations ACP-UE post 2020, passe par Lomé.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine a eu samedi une intense activité diplomatique à Lomé. A la veille du démarrage de la 107e session du Conseil des Ministres des ACP-UE qu’accueille la capitale togolaise, Robert Dussey a reçu plusieurs personnalités présentes à Lomé pour cette réunion. Ils ont évoqué la nécessité pour les pays ACP de parler d’une seule voix durant la session de Lomé.

L'Union Européenne a besoin de L'avis de Faure Gnassingbe dans la renégociation des accords de Cotonou qui arrivent à échéance 2020. Louis Michel, l'émissaire de la commission de l'UE a été reçu dans ce sens vendredi par le Chef de l'État togolais.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer