1

Financement du FIDA pour le secteur agricole togolais

Le Fond International de Développement Agricole (FIDA) met 40 millions de dollars US à la portée des populations rurales pauvres et vulnérables qui sont pour la plupart des agriculteurs. Il s’agit d’une avance d’une enveloppe de 200 millions de dollars US promis par le FIDA pour la relance du secteur agricole.

L’objectif est d’éviter une crise alimentaire après cette période de pandémie due au Coronavirus.

Le président du FIDA, Gilbert Houngbo, explique la situation : « cette pandémie met à  mal les progrès accomplis ces dernières années en matière de lutte contre la pauvreté ».

{loadmoduleid 210}

Pour sauver la situation, l’ancien premier ministre togolais pense qu’il faut agir le plutôt possible.  « Nous devons agir dès maintenant pour éviter une crise alimentaire », a-t-il ajouté.

Vu la densité des demandes à l’endroit de ce mécanisme, l’action sollicite fortement les États et les donateurs à agir afin de faire fonctionner ce mécanisme à partir du 4 mai prochain.

Les gouvernements de plus de 65 pays ont déjà introduit une requête d’aide au Fonds pour pouvoir affronter les conséquences de la maladie du Covid-19.

{loadmoduleid 212}