Ad Top Header

Climat, terrorisme, finance, santé, diplomatie, … Le Chef de l’Etat togolais multiplie les activités à New-York.  Présent à la 74e assemblée générale des Nations Unies, Faure Gnassingbé est sollicité ici et là, en dehors des audiences qu’il accorde.

Le Président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) est résolument tourné vers la présidentielle de 2020. A environ 7 mois de cette échéance électorale, Jean-Pierre Fabre vient d’adresser une correspondance au Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. Dans la missive, les exigences de l’ex-chef de file de l’opposition sont claires.

La 74e session des Nations-unies s’ouvre mardi à New York. Le Chef de l’Etat togolais, participe à ce rendez-vous mondial. Surplace, Faure Gnassingbé sera également à d'autres rencontres de haut niveau organisées dans le cadre de cette session. Il évoquera les efforts du Togo en matière de développement et rencontrera plusieurs personnalités.

Les nouvelles autorités algériennes ont décidé de renforcer la coopération bilatérale entre leur pays et le Togo. C’est dans ce sens que le ministre togolais des affaires étrangères vient d’achever une visite de travail de 48 heures à Alger. Prof Robert Dussey, qui a été reçu par Abdelkader Bensallah, le Président algérien, a signé avec son homologue algérien, Sabri Boukadoum un mémorandum d'entente sur les concertations politiques ainsi qu’une feuille de route. L'ouverture prochaine d'une ligne aérienne directe Alger-Lomé et d'une antenne diplomatique algérienne à Lomé sont annoncées.

Le gouvernement togolais a effectué sa rentrée il y a quelques jours et le tout premier conseil des ministres s’est tenu mercredi. Le Président togolais a félicité ses ministres pour leur participation à l’organisation des élections locales. A l’occasion, Faure Gnassingbé a donné de nouvelles directives aux ministres au sujet des préoccupations des populations; ceci à l’approche de 2020.

Le président togolais séjourne depuis dimanche à Shanghai en Chine. Faure Gnassingbé est en prospection dans la plus grande ville chinoise qui est également un centre financier international. Il est attendu des accords pour des investissements dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) qui couvre la période 2018-2022.

Le Chef de l’Etat togolais  a procédé à une nouvelle nomination dans son cabinet. Il s’agit de celle d’un Directeur de cabinet adjoint. Le promu n’est autre que Essomanam Edjéba, jusque-là chef à la Présidence togolaise.

Le président togolais pourrait se rendre la semaine prochaine à Brazzaville. Faure Gnassingbé y est convié par son homologue congolais Denis Sassou-Nguesso. L’invitation lui a été transmise mercredi à Lomé par le ministre congolais des grands travaux, Jean-Jacques Bouya.

Le séjour nippon de Faure Gnassingbé a pris fin en début du week-end dernier. Durant son séjour, le Chef de l’Etat togolais a conféré avec plusieurs hommes d’affaires du Japon et participé à l’ouverture de la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7). Les audiences se sont poursuivies et ont permis d’arrêter le principe de l’organisation en novembre prochain à Lomé des journées d’échanges sur la coopération bilatérale Togo-Japon et l’aide publique au développement. Il est également annoncé une possible installation d’une unité industrielle de transformation de la noix de cajou. A signaler aussi des accords signés dans les domaines de l’énergie et du numérique.

Dans le cadre de son séjour japonais, Faure Gnassingbé s’est rendu mardi à Watari Cho. Premier président à se rendre dans cette commune à la suite du Tsunami dont elle a été victime en mars 2011, le Chef de l’Etat togolais est retourné pour apprécier l’évolution de la situation. Après Watari Cho, le président togolais s’est déplacé au siège de Mitsubishi Corporation pour évoquer les possibilités d’investissement dans le cadre du Plan national de développement (PND), 2018-2022.

OTR