Ad Top Header

La société civile togolaise n’est pas restée en marge de la lutte contre la pandémie  à coronavirus. Regroupée au sein de la Coalition de la société civile contre la Covid-19 au Togo, elle a présenté vendredi à la presse son analyse sur la gestion de la crise au plan national.  Ces 300 organisations estiment que le  nombre des bénéficiaires du programme Novissi  par exemple est faible. Elles invitent le gouvernement à renforcer certaines mesures préventives.

Le 11 février 2020, l'OMS nomme officiellement la maladie dans plusieurs langues, dont la langue française où le terme retenu est : « maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ». La désignation COVID-19, donnée de façon identique à toutes les langues, est une apocope du syntagme en langue anglaise (COronaVIrus Disease 2019). L'organisation précise dans la version du texte en langue française que « des noms officiels ont été annoncés pour le virus responsable de la COVID-19 », et que « l’OMS a commencé à désigner le virus comme [...] « le virus de la COVID-19 » dans sa communication avec le public », recourant donc à un usage mettant l'acronyme au féminin, genre que l'organisation retient également dans sa communication en espagnol.

Le gouvernement décide de la réouverture des écoles paramédicales sur toute l’étendue du territoire togolais. L’annonce a été faite à travers un communiqué. Au même moment, la coordination nationale de gestions de la riposte contre la Covid-19 déclare des élèves positifs à la maladie quelques semaines après la reprise.

Le ministère togolais de la santé vient de valider un projet dénommé « corridor de soins ». Le projet est initié par le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT). Il sera  bientôt lancé dans tous les hôpitaux au Togo.

Solidarité Togo Vaincre CoVid-19 a offert mardi à Lomé, un chèque de 1.000.000 de FCFA et 5000 bavettes au Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT). L’action s’inscrit dans le cadre de l’appel de solidarité lancé par le chef de l'Etat, Faure Gnassingné pour lutter contre la Covid-19 au Togo. Les donateurs affirment ainsi leur engagement à accompagner le personnel soignant qui est quotidiennement au front.

Le Centre d’observation et d’analyse du web (COAWEB) est en action pour l’amélioration de la communication en période de crise. L’organisation à l’initiative de Togocheck (projet de fact-checking)  déploie un nouveau projet d’émission radiodiffusées et télévisées. Il est question de déceler la perception des populations togolaises sur la pandémie de la Covid-19.

Le taux de reproduction de base est le nombre moyen d'individus qu'une personne infectieuse peut infecter, tant qu'elle est contagieuse. Le temps de génération est le délai qui sépare l'apparition des signes cliniques d'une personne infectée et l'apparition des signes cliniques des ou de la personne qu'elle a infectée.

L'église des assemblées de Dieu, temple Galilée d'Agoè Assiyéyé étend l'initiative "Reelia Kouevi Anani" à d'autres localités. Après la capitale, elle a distribué samedi à Tsikplonou Kondji des kits alimentaires aux bonnes femmes. L'action est en lien avec la mission holistique de l'église, selon les donateurs.

Le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur poursuit le programme de rapatriement. Jeudi, Robert Dussey a annoncé l’arrivée à Lomé de 32 togolais bloqués au Liban depuis la fermeture des frontières.

Découvrez les Symptômes et manifestations cliniques du Coronavirus sur l'image ci-dessus.

OTR