Ad Top Header

25 gestionnaires de magasins, sont en formation depuis mercredi à Lomé. La formation est assurée par la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP). Cette initiative est appuyée par la technique d’Afrique Verte Burkina de concert avec le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) finance le coût du Projet d’appui au Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (ProMIFA). Cette action de FIDA vise à soutenir l’effort du gouvernement togolais. Dans ce sens, un consultant sera recruté pour un audit externe de la mise en œuvre du MIFA.

La 1ère édition de la Foire d’Exposition et de Promotion de la Consommation des Produits Agroalimentaires locaux (FEPAL) sera organisée du 24 avril au 1er mai à Baguida (Lomé). C’est un évènement parrainé par le ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, du ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique et du ministre du développement à la base, de l’artisanat et de l’emploi des jeunes en partenariat avec la Société Internationale de Consultance Agricole et ses partenaires.

Le ministre de l’Agriculture, Koutéra Bataka, s’est entretenu avec les différents acteurs impliqués dans la commercialisation de la noix de cajou. La rencontre a permis de communiquer essentiellement sur les priorités et défis de cette filière.

Le gouvernement togolais s’engage à faire du Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé (PDRD), un moyen de lutte contre la pauvreté. Mis en œuvre avec le concours des partenaires le PDRD voit ses activités évoluer de jour en jour. 

Le  ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique a réaffirmé vendredi l’interdiction de l’utilisation de l’Atrazine et du Paraquat au Togo. La sortie de Koutera Badaka fait suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux faisant état de l’usage de ces pesticides. M. Bataka appelle à signaler tout stock de ces deux produits, qui dit-il, sont dangereux.

Le ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, Koutéra Bataka a rencontré lundi les responsables de l’interprofession, la plateforme transhumance, Rugga, les vétérinaires et les bouchers. La rencontre a été une occasion pour les acteurs de discuter des modèles de zones aménagées pour un élevage semi-intensif.

Le Fonds Africain de Développement (FAD) de la Banque africaine de développement (BAD), compte financer le coût du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP). Ainsi, les gouvernants envisagent effectuer des paiements autorisés au titre du contrat pour l’expertise en développement des Petites et moyennes entreprises (PME) et des Petites et moyennes industries (PMI). Cet apport permettra de développer une entreprise dans la filière animale et végétale.

L’Union des groupements de femmes transformatrices de poisson (UGFETRAFO) de Katanga au port de pêche de Lomé bénéficie d’un soutien du Projet d’appui au secteur agricole (PASA). Il s’agit d’un financement de la construction de 108 fours améliorés que le projet met au profit des femmes fumeuses de poissons et d’une plate-forme référentielle de fumage des produits halieutiques.

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) apporte son soutien financier à la coopérative « Assilassi » spécialisée dans la fabriquer du savon 100% bio, a base des cabosses de cacao. Un soutien qui intervient dans le cadre d’un projet de professionnalisation de la fabrication de savon « Akoto » initié par Aklaba Batik.

OTR