Ad Top Header

L’œuvre d’accompagnement que mène le Programme d’Appui au Secteur Agricole (PASA), dans la transformation de Karité dans la localité de Blitta, reste remarquable. De 2018 à 2019, le projet a financé un total de 191 sous-projets innovants dans la filière. L’objectif est de soutenir la production des cultures vivrières et halieutiques.

La culture des produits vivriers stratégiques restent l’une des activités fondamentales au Togo. De 2018 à 2019, le Programme d’appui au secteur agricole (PASA) dans sa composante 1 a financé 191 sous-projets innovants.

Une délégation de l'Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo, (ANSAT), conduite par son directeur, Ouro-Koura Agadazi, en tournée s'est rendue dans la région centrale. L'initiative s'inscrit dans le compte de l’actuelle campagne d’achat de céréales.

La Direction des statistiques agricoles, de l’informatique et de la documentation (DSID), annonce l'augmentation des prix des produits céréaliers togolais dans les prochains jours. Sur la liste, on retient le riz, le mil, le maïs et le fonio.

Koutera Noël Bataka,  Ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique et son ministère lancent un sondage. L'objectif est d'évaluer l’ensemble des entreprises agricoles installées au Togo pouvant écouler leurs produits sur la bourse agricole et alimentaire en cours de mise en place avec les plateformes de e-commerce.

Le ministère de l’agriculture togolais compte promouvoir des élevages commerciaux afin d’augmenter les revenus des producteurs. L’initiative se situe dans le cadre de la composante 2 du Programme d’appui au secteur agricole (PASA) consacrée à la relance du sous-secteur de l’élevage. Plus de 300 éleveurs ont bénéficié de ce programme en 3 ans sur toute l’étendue du territoire.

Le ministre de l'agriculture togolais multiplie ses actions pour préserver les agriculteurs de la pandémie COVID-19, qui a fait déjà 2 morts sur le sol togolais. Noël Bataka a rassuré les différents acteurs des chaînes de la valeur agricole des efforts précautions prises par le gouvernement en leurs faveurs.

Le ministre de l’agriculture, Koutéra Bataka, s’engage dans la lutte contre la propagation du coronavirus au Togo. Dans ce cadre, une rencontre a été organisée en début de semaine à l’endroit des acteurs des marchés, du port de pêche, des abattoirs, des groupements agricoles, des acheteurs, des négociants en gros et détails. L’initiative est également soutenue par le ministère de la santé, et de la sécurité.

Le Projet de développement rural intégré de la plaine de Mô (PDRI-Mô), lancé le 3 janvier 2012 par le chef de l’état Faure Gnassingbé ressort de nouveaux chiffres en termes d’avancées. Les résultats ont été révélés dans un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique.

Une vingtaine d’acteurs des ONG et groupements agricoles des préfectures de Danyi et de Kpélé ont été formés sur les pratiques agro écologiques. L’initiative s’est déroulée du 26 au 28 février dernier au Centre d’Etudes et de Formation en Agro écologie (CEFA) de Tsiko.

OTR