Ad Top Header

Enseignement: Création d’un comité de conciliation et d’arbitrage

By January 08, 2021 904

Le gouvernement est déterminé à trouver des solutions aux difficultés du secteur éducatif. C’est dans ce sens qu’un comité de conciliation et d’arbitrage vient d’être créé dans le cadre de l’application du protocole d’accord relatif au secteur de l’éducation national.

C’est un comité créé conjointement par Gilbert Bawara, le ministre togolais de la fonction publique, du travail et du dialogue social et son collègue Dodzi Kokoroko des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat.

L’arrêté interministériel consacre les attributions, l’organisation et le fonctionnement du comité chargé de connaître de toutes les difficultés liées à l’interprétation ou à l’application du protocole d’accord.

Il sera dirigé par le président du Conseil national du dialogue social (CNDS) et regroupe un représentant de chacune des centrales syndicales signataires du protocole d’accord, d’un représentant de l’Union togolaise des associations des parents d’élèves et étudiants, d’un représentant de la coalition nationale togolaise pour l’éducation pour tous, un représentant de l’enseignement confessionnel..

Le document des ministres Bawara et Kokoroko stipule que le comité peut faire appel à toutes autres personnes ressources en cas de besoin.

Le comité se réunira autant que de besoin sur invitation de son président. Par ailleurs, les membres dudit comité seront nommés par décision interministérielle des 2 ministres. Ils ne seront pas rémunérés.

 

OTR