Ad Top Header

Togo: les enseignants invités à être un modèle d’écriture pour leurs élèves

By November 26, 2020 1276

L’Agence Universitaire de la Francophonie a lancé jeudi à l’université de Lomé, l’édition 2020 du « Jour du prof de français ». L’événement qui valorise le métier d’enseignant de français de par le monde a cette année permis aux enseignants du Togo, d’échanger sur l’appropriation de l’Approche Par Compétence et la place du numérique dans l’enseignement du français.

La Journée internationale du professeur de français valorise  le métier d’enseignant de français par des activités et des événements pour créer du lien et de la solidarité. C’est un jour où les enseignants peuvent échanger, se réunir pour des moments conviviaux, partager leurs expériences et leurs pratiques.

L’édition de cette année est placée sous le thème « Nouveaux liens et nouvelles pratiques : projets pour demain ».

Au Togo, elle a été marquée par 2 concours de dictée pour les catégories des juniors et des séniors. La journée a été aussi une occasion pour les acteurs concernés de débattre de l’appropriation de l’APC (l’Approche Par Compétence) et la place du numérique dans l’enseignement du français.

L’idée est de relever le niveau des élèves en français à travers la maitrise de l’orthographe. Elle fait suite au constat selon lequel, l’importance de la compétence des apprenants en orthographe anime régulièrement les débats.

« Nous pensons que la maitrise de l’orthographe est la première carte de visite d’un bon enseignant et qu’il est de son devoir d’être un modèle d’écriture pour ses élèves », a partagé Komlan Amessiamenou, Directeur de cabinet du Ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat au lancement des activités.

M. Amessiamenou trouve que le niveau décroissant des élèves en français impacte suffisamment sur les résultats scolaires. Il est impérieux d’accorder une importance capitale à l’apprentissage de l’orthographe et par ricochet à l’apprentissage du français en général puisque les autres disciplines inscrites aux programmes s’enseignent aussi en français.

« Aujourd’hui, les nouveaux programmes de français au Togo ont intégré l’APC, une méthode d’enseignement à même d’apporter un léger mieux en orthographe chez nos élèves. La dictée ne sera plus à moyen terme une bête rouge qui va provoquer de boulets rouges sur le français », a –t-il ajouté.

Les activités de la journée ont eu lieu au Village du Bénin sis à l’université de Lomé, l’un des partenaires de l’événement aux cotés de l’université de Kara et la direction régionale de l’OIF.

OTR