Ad Top Header

Denise Yawa Mensah a eu son Baccalauréat 2e partie il y a quelques jours à l’âge de 51 ans. Un exploit presque inédit au Togo pour cette femme qui exerce depuis de nombreuses années dans le domaine de la couture après avoir abandonnée les études au collège. Pour l’encourager à mieux faire et inviter d’autres togolais à prendre exemple sur elle, l’Université de Lomé l’a honorée lundi.

Le Corps de Police Universitaire de Lomé (COPUL) a arrêté vendredi à Lomé deux arnaqueurs de nationalité ivoirienne et centrafricaine. Cela fait pratiquement 2 semaines que ces imposteurs font des victimes à l’université de Lomé. Ils ont particulièrement pour cible, les jeunes filles. Les malfaiteurs sont accusés de vol d’argent, de portable et abus de confiance.

L’Université de Lomé est en fête depuis le début de la semaine. Cet établissement public créé le 14 septembre 1970 commémore son jubilé d’or. Plusieurs activités marquent les festivités. A l’heure du bilan, le constat met au goût du jour plusieurs années d’immobilisme de ce temple du savoir qui n’a pas réussi à combler les attentes placées en elle au départ. Mais depuis peu, les choses ont commencé à bouger. L’arrivée à la Présidence de Dodzi Komla Kokoroko marque le début d’une ère de renouveau et de modernisation. A l’heure de la projection, le professeur titulaire appelle à des aventures scientifiques qui seront déterminantes pour le changement tant espéré au profit du Togo et de l’humanité.

L’Université de Lomé pourra entamer les essais thérapeutiques de ses 4 phytomédicaments identifiés comme des immuno-stimulateurs de l’organisme contre la COVID-19. Les difficultés financières évoquées récemment par la Commission contre la pandémie de la Covid-19 (COMUL) sont désormais un lointain souvenir. Les moyens ont été trouvés et les tests démarrent en septembre prochain.

L’Université de Lomé est constamment en modernisation. Le chantier concerne aussi bien les infrastructures que les offres de formation. Après les grades Licence et Master en 2017-2018, le grade doctorat connait une évolution avec la création de 3 écoles doctorales.

A l'Université de Lomé (UL), le Prof Dodzi Kokoroko exige le port de masque à toute la communauté estudiantine. La mesure prise par le Président de ce temple de savoir entre en vigueur à partir du 10 août prochain. Elle vise à empêcher l’entrée du coronavirus à l’Université.

Le Professeur Dodzi Komla Kokoroko est résolu à empêcher l’entrée du coronavirus à l’Université de Lomé. Dans cette optique, il invite les étudiants résidents voulant retourner dans les cités universitaires de se soumettre au test de dépistage systématique de la Covid-19.

Les activités pédagogiques reprennent à l’Université de Lomé le 27 juillet prochain, mais pas pour tout le monde. Le président de l’UL, Prof Dodzi Kokoroko a retenu 11 établissements qui vont reprendre les cours en ce qui concerne le grade Licence. Dans le même temps, Prof Kokoroko annonce que les cours reprennent en présentiel pour les grades Master et Doctorat.

Le Collège des délégués généraux de l'Université de Lomé prend le contre-pied du communiqué du gouvernement. Contrairement à la décision de l'autorité qui annonce réouverture de toutes les universités  publiques et privées du Togo sur ce mercredi 15 juillet, le Collège informe que la date de la reprise des activités universitaires dans le temple du savoir de Lomé n'est pas encore fixée.

La Commission ad hoc de l’Université de Lomé (UL) contre le covid-19 a présenté mercredi aux autorités universitaires et aux médias les résultats de ses recherches. Les travaux ont été présidés par le Prof Komla Dodzi Kokoroko, Président de l’Université de Lomé. On retient que 9 compositions phytothérapeutiques sont retenues pour des tests cliniques.

Page 1 of 12
OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN