Ad Top Header

La visite de 48 heures effectuée par le ministre togolais des affaires étrangères les 11 et 12 juin à Jérusalem sur invitation du Premier Ministre du pays a été un succès. Les échanges entre Prof. Robert Dussey et Benjamin Netanyahou ont porté sur des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et multilatéral. Dans l’interview ci-après, le Chef de la diplomatie togolaise fait un bref résumé de cette visite et revient sur les retombées de la coopération israélo-togolaise.

Le ministre togolais des affaires étrangères a achevé mardi sa visite de 48 heures en Israël. Lors de son séjour, Prof. Robert Dussey s'est entretenu avec le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le directeur général de Mashav, Gil Haskel et les responsables du Comité juif américain. Le Chef de la diplomatie togolaise a également eu des rencontres avec des responsables du ministère israélien des affaires étrangères.

Le Togo accueille jusqu’au 1er juin prochain, les Sessions du Conseil des Ministres des ACP-UE. Plus de 600 délégués venus de 79 pays des ACP dont (48 d’Afrique subsaharienne), (16 des Caraïbes), (15 du Pacifique) et 28 de l’Union Européenne (UE) sont à Lomé. Les sessions de Lomé permettront aux deux parties de préparer les discussions sur l’avenir des relations ACP-UE. Pour le ministre togolais des affaires étrangères, Prof Robert Dussey, cet avenir des relations ACP-UE post 2020, passe par Lomé.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine a eu samedi une intense activité diplomatique à Lomé. A la veille du démarrage de la 107e session du Conseil des Ministres des ACP-UE qu’accueille la capitale togolaise, Robert Dussey a reçu plusieurs personnalités présentes à Lomé pour cette réunion. Ils ont évoqué la nécessité pour les pays ACP de parler d’une seule voix durant la session de Lomé.

La 3e édition de la semaine de l’intégration a été organisée vendredi par le ministère togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration. L'objectif principal de l’évènement  est de  renforcer l'harmonie,  la paix,  la solidarité,  la fraternité entre les peuples et servir de cadre pour la sensibilisation des communautés sœurs sur leurs droits et devoirs au Togo, pour une meilleure intégration des peuples africains. Dans cette interview ci-après, le Chef de la diplomatie togolaise, Prof Robert Dussey explique que le gouvernement togolais a fait de l’intégration des peuples africains une priorité nationale.

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Prof. Robert Dussey a ouvert vendredi la réunion extraordinaire du Conseil des Ministres du Conseil de l’Entente. La session permettra aux ministres de faire le bilan de l’action engagée depuis 2012 et faire des propositions pour les 5 prochaines années. Par la même occasion, les participants examineront les recommandations faites par les experts de l’organisation et qui portent sur l’audit institutionnel et organisationnel, l’évaluation du plan stratégique 2013-2016 et le nouveau plan stratégique du Conseil de l’Entente.

En marge de la 5e Conférence ministérielle Euro-Afrique sur la Migration et le Développement, le ministre togolais des affaires étrangères a effectué mercredi une visite de travail à Marrakech. La visite a permis à Robert Dussey de discuter avec son homologue marocain, Nasser Borita des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et international. On retient de l'accord signé à l'issue des travaux que les deux pays seront désormais faciles d'accès pour leurs dirigeants.

Le Chef de l’Etat togolais a achevé lundi à Doha sa visite de travail de 2 jours. Le déplacement a permis à Faure Gnassingbé d’avoir un large échange avec l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani sur les questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et multilatéral. A l’issue de cette visite, six accords de coopération ont été signés entre le Togo et le Qatar dont l’exemption réciproque de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de service.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine est revenu mardi sur la visite d’Etat effectuée en fin de semaine dernière à Lomé par son homologue gabonais, Noël Nelson Messone. Une visite qui a permis d’envisager le renforcement de la coopération entre le Togo et le Gabon dans les domaines politique, économique, scientifique et culturel, notamment.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) prévoient d’organiser un sommet conjoint très prochainement. Le rendez-vous qui se tiendra à Lomé permettra aux chefs d’Etat et de gouvernement des deux communautés régionales d’aborder les questions de paix, de radicalisation et d'extrémisme violent.

OTR