Ad Top Header

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine fait le bilan des actions diplomatiques du Togo en 2018. Prof Robert Dussey est revenu dans une interview sur les différentes rencontres internationales que le Togo a réussi à organiser à Lomé. Le Chef de la diplomatie togolaise évoque également les négociations ACP-UE pour la conclusion d’un nouvel accord de coopération post-Cotonou. Désigné chef de file des négociations pour le compte des ACP, Robert Dussey indique que les premiers résultats sont encourageants pour les pays ACP. En outre, le ministre parle du pacte mondial pour la migration adopté début décembre au Maroc et se félicite, par ailleurs, de la présence des togolais dans les organisations internationales. Lisez l’interview dans son intégralité sur « Togo Breaking News »

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine a primé lundi les meilleurs agents de son département, pour le compte de l’année 2018. Trois agents excellents identifiés ont reçu des prix d’excellence des mains du Prof Robert Dussey lui-même, en présence de l’ambassadeur de la Chine au Togo, Chao Weidong. A l'occasion, le Chef de la diplomatie togolaise a invité les agents des affaires étrangères au travail bien fait.

Le gouvernement togolais et l'Union Européenne ont tenu mardi à Lomé la 19e session de leur habituel dialogue politique. Cette session a permis d'aborder, entre autres, la question des prochaines élections législatives au Togo et les principaux développements au sein de l'Union Européenne (UE). La délégation de l'UE a insité sur la nécessité de décrisper l'atmosphère politique nationale pour favoriser des élections acceptées par tous.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine vient d’achever une visite de deux jours au royaume de Norvège. Le Professeur Robert Dussey a pris part à Oslo du 7 au 8 novembre 2018 derniers à la 8e édition du «Nordic-African Business Summit ». Sur demande des autorités norvégiennes, le Professeur des universités a donné une conférence sur « Extrémisme violent et défis sécuritaires en Afrique de l’Ouest ».

Le ministre togolais des affaires étrangères, Prof Robert Dussey, également négociateur en Chef ACP pour les négociations en vue d’un Accord ACP-UE post-Cotonou, s'est entretenu mardi avec la presse européenne à Bruxelles. C'était à l’occasion de la première session des négociations techniques devant définir les dispositions pratiques à mettre en place pour les discussions entre les ACP et l'Union Européenne. Pour Prof. Dussey, les ACP envisagent de conclure un accord qui contribuera à stimuler leur développement et qui prend en considération les réalités du monde moderne.

Le Togo participe activement à la 73e assemblée générale des Nations Unies depuis le début de la semaine. Dans le cadre des travaux et au nom du Chef de l’Etat togolais, le ministre des affaires étrangères a prononcé un important discours. Prof. Robert Dussey a salué la réforme de l’ONU engagée par Antonio Guterres. Il a plaidé pour la consolidation de la paix et de la sécurité en Afrique et exhorté l’institution à trouver une solution à la migration qui décime la jeunesse africaine. Sur le plan national, le Chef de la diplomatie togolaise a réaffirmé l’engagement du gouvernement à trouver une solution durable à la crise politique et à poursuivre le processus de réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Il est l’un des artisans de la réussite du mandat du Togo à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Celui qui a décomplexé la diplomatie togolaise et l’a rendue désormais influente sur le continent a été au cœur de l’organisation à Lomé d’un sommet conjoint CEDEAO-CEEAC. Prof Robert Dussey se félicite de la tenue et de la réussite de cette importante rencontre qui a permis aux deux espaces communautaires de poser les bases d’une coopération efficace devant leur permettre de relever les défis sécuritaires.

Le Togo et la Centrafrique donnent l’exemple en matière d’intégration entre les populations de l’Afrique de l’Ouest et celles de l’Afrique centrale. En marge des travaux du sommet conjoint CEDEAO-CEEAC qui se déroulent à Lomé, les ministres des affaires étrangères des deux pays ont signé un accord d’exemption totale de visa.

C’est le 30 juillet prochain que se tient à Lomé le sommet de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). En prélude à cette rencontre conjointe, les ministres des deux communautés sous régionales ont tenu samedi à Lomé une réunion préparatoire. Les travaux ont été présidés par le ministre togolais des affaires étrangères. Prof Robert Dussey a estimé à l’entame de la séance que la riposte doit être collective face à un défi collectif.

Dans le prolongement de la réforme organisationnelle entreprise depuis 2013 et qui vise à actualiser les textes existants, à codifier et harmoniser les bonnes pratiques qu’inspire l’expérience des diplomates togolais, le ministère togolais des affaires étrangères vient d’éditer deux documents importants. Il s’agit : du « Manuel de procédure à l’usage des missions diplomatiques togolaises » et de la « Directive en matière de recrutement du personnel local des missions diplomatiques et consulaires togolaises ». Les deux documents ont été présentés mardi à Lomé en présence du Chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey.

OTR