Ad Top Header

Le président togolais sera investi pour être candidat par l’Union pour la République (UNIR) pour briguer un nouveau mandat à la tête. C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur. Prof Robert Dussey estime que Faure Gnassingbé devrait continuer son travail pour la transformation politique, économique et social du Togo.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur a achevé mercredi une visite de travail de 48 heures effectuée à Paris sur invitation de son homologue français. Durant son séjour, Robert Dussey a évoqué avec Jean-Yves Le Drian les relations entre le Togo et la France. Au cours des discussions, le chef de la diplomatie française a salué les avancées notées au Togo ces derniers mois avec la réalisation des réformes constitutionnelles et l’organisation des élections locales. Prof Dussey a pour sa part rassuré quant à la préparation inclusive de l'élection présidentielle de 2020 et invité le secteur privé français à investir au Togo dans le cadre du PND.

Au vu de l’important apport des togolais de l’extérieur à l’économie togolaise, le gouvernement togolais a entrepris de mettre sur pied un Haut Conseil. L’institution dénommée HCTE, devra servir d’interface entre les autorités togolaises et la diaspora. L’élection des 77 délégués devant composer le HCTE est enclenchée et la diaspora africaine va élire 45 représentants. Un quota octroyé à raison pour le fait que les togolais vivants dans les autres pays africains envoient plus d’argent au pays que ceux qui sont dans les pays occidentaux.

Le Togo a participé jeudi à Washington à une rencontre ministérielle sur la défense de la liberté religieuse contre l’extrémisme violent, organisée par Mike Pompeo, le Secrétaire d'Etat américain. Le pays de Faure Gnassingbé était représenté par le ministre des affaires étrangères, Robert Dussey. Dans une allocution prononcée, le Chef de la diplomatie togolais a estimé que les Etats doivent protéger l’exercice des libertés religieuses contre les extrémismes et la menace terroriste. Prof Dussey a énuméré les dispositions prises par l’Etat togolais pour garantir les libertés religieuses et leur exercice.

Le ministre en charge des togolais de l’extérieur a lancé le 2 juillet dernier le projet de création du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). En début de semaine, les inscriptions pour le vote ont été ouvertes et un appel à candidature a été lancé. Mais certains regroupements de la diaspora togolaise protestent contre le projet et accusent le gouvernement togolais. Jeudi, le département de Robert Dussey répond à ces organisations, assurant qu’il n’est pas question d’utiliser leurs données à des fins quelconques. Il assure que le HCTE ne sera affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique.

Depuis le lundi 15 juillet dernier ont débuté les inscriptions pour l’élection du bureau du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). L’annonce est faite par le ministère des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et des Togolais de l'extérieur. Robert Dussey explique que la mise en place du HCTE s’inscrit dans le cadre de l’application de la feuille de route des togolais de l’extérieur. Les membres de la diaspora désireux de voter pour le choix des 77 délégués doivent s’inscrire avant le 15 août prochain.

L’ambassadeur de France au Togo a donné une réception dimanche à l’occasion de la célébration de la fête de la révolution française. Plusieurs personnalités dont des ministres, des députés, des leaders politiques, des présidents des Institutions togolaises… ont été conviées à cette fête. C’était l’occasion pour Marc Vizy de revenir sur les actions de la France au Togo durant les 12 derniers mois. Intervenant au nom du gouvernement togolais, Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères a d’abord salué les interventions françaises au Togo sur les plans sécuritaire et de développement avant d’inviter la représentation française à veiller à la délivrance diligente des visas aux togolais, qui ne cessent de se plaindre.

Le 4 juillet prochain, les Etats-Unis d’Amérique célébreront leur 243e anniversaire d’indépendance. En prélude à l’événement, l’ambassadeur américain au Togo, Eric Stromayer a donné jeudi soir à Lomé une réception. Le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey et plusieurs autres personnalités togolaises mais aussi du corps diplomatique prenaient part à la réception.

Le ministre togolais des Affaires étrangères vient d’achever une visite de 48 heures à Brasilia. Robert Dussey était invité par son homologue de la République fédérative du Brésil, Ernesto Araujo. Le séjour a permis aux deux personnalités d’évoquer plusieurs sujets et de réaffirmer leur disponibilité à collaborer étroitement pour l’approfondissement et le développement des relations entre leurs 2 pays. On retient que le Togo pourra bénéficier de l’appui du Brésil pour l’exécution de son Plan national de Développement. Un forum économique Togo-Brésil est prévu et des accords sont en perspective avec l’Etat de Rio de Janeiro.

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey a donné lundi un dîner officiel en l’honneur de Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, en fin de mission. En poste depuis le 12 août 2015, le diplomate allemand a contribué à redynamiser la coopération entre son pays et le Togo. Le Chef de la diplomatie togolaise a rendu hommage à un « ami du Togo » qui a fait preuve de responsabilité durant sa mission.

OTR