Ad Top Header

Les autorités togolaises sont déterminées à prévenir tout risque au niveau des installations portuaires. Depuis le drame de Beyrouth, l’administration maritime togolaise redouble de vigilance dans le transport, la manutention et le stockage des marchandises dangereuses. Lundi, une commission ad ’hoc a entamé une tournée d’inspection et de contrôle des entrepôts et espace de stockage de marchandises dangereuses des installations portuaires du Togo.

Un accident de travail est survenu mercredi nuit au Port autonome de Lomé. Trois ouvriers de la société DAM Multiservice travaillant sur le quai étaient tombés dans la mer à bord d’un véhicule. Deux corps sans vie et le véhicule ont été repêchés au petit matin. Le 3e corps est toujours en cours de recherche.

Les habitants vivant à l’Est du Port Autonome de Lomé expriment à nouveau leur désarroi face à la construction de Lomé Container Terminal (LCT). Réunis au sein du Collectif des personnes victimes d’érosion côtière, ils ont dénoncé jeudi  devant la presse  le manque de volonté de la Banque mondiale à  les rétablir dans leurs droits. Ils préviennent de la vague de manifestations que cette affaire pourra drainer dans les prochains jours si les revendications des victimes ne sont pas satisfaites à temps.

Le Port autonome de Lomé est le seul port naturel en eau profonde en Afrique de l’Ouest. Et si Lomé est prisé par les gros navires, les ports du Ghana ont arraché dernièrement plusieurs clients à celui de Lomé. Et cette réalité va plutôt s’accentuer. Le Ghana vient d’annoncer un nouveau port maritime à Kéta.

Les équipes de Togo Terminal ont atteint ce 25 février 2019, une cadence de 97,07 mouvements par heure sur un navire porte-conteneurs, écourtant ainsi son escale. Une nouvelle performance qui renforce le positionnement de Lomé comme un des ports compétitifs de la sous-région.

La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) a alerté l’opinion nationale par voie de presse vendredi dernier de la présence dans eaux togolaises du navire MV Ocean Princess. Pour l’organisation de défense des droits de l’homme, le navire transporterait du riz de qualité douteuse qui sera déversé sur le marché togolais. Evoquant le danger que court le consommateur togolais, la LCT demandait aux autorités portuaires, douanières, du ministère de l’agriculture et du Ministère du Commerce d’interdire au navire d’accoster. Les convoyeurs du navire montent aux créneaux et dénoncent du charlatanisme des dirigeants de l’association et promettent une suite à l’affaire.   

Un incident s’est produit sur un des portiques de Togo Terminal, filiale du Groupe Bolloré au Togo, dans la matinée du 12 juin dernier au Port autonome de Lomé. En pleine opération de manutention, un container a chuté créant ainsi une grande panique. Mais pour la Direction de Togo Terminal, il y a eu plus de peur que de mal. La société indique que des dispositions ont été prises pour que tout revienne à la normal.

Le Président Directeur Général (PDG) du Groupe Bolloré, Vincent Bolloré et plusieurs autres cadres de la structure ont été placés en garde à vue puis mis en examen la semaine dernière dans le cadre d’une information judiciaire ouverte notamment pour « corruption d’agents publics étrangers » au Togo et en Guinée. Jeudi, le gouvernement togolais a réagi à cette actualité par l’entremise du ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara. Et pour cet éminent membre de l'équipe de Sélom Klassou, l’Etat togolais ne se sent pas concerné par cette affaire.

Depuis peu, le groupe Bolloré est mis sur la sellette. Des informations relayées par la presse et les réseaux sociaux attribuent à la filiale togolaise du Groupe un chiffre d’affaire 2017 que les dirigeants de la branche togolaise qualifient d’imaginaire. Pour les responsables du Groupe Bolloré, les chiffres avancés concernent plutôt les activités du groupe à travers le monde et non seulement ses activités au Togo.

Les agents de la douane togolaise ont saisi samedi au Port Autonome de Lomé des dizaines de tonnes de produits dermatologiques pour faux et usage de faux. Les produits proviennent de lnde et sont faits passés pour des produits cosmétiques.

Page 1 of 2
OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN