Ad Top Header

Dans le canton d’Adangbé, préfecture de Zio, la chefferie traditionnelle et le litige foncier s’entremêlent. Pire, bien  que l’affaire soit pendante à la justice, elle continue par  cristalliser  les attentions. Face à la presse jeudi, la collectivité « Tozo-Djadjou  » a dénoncé un faux et  usage de faux  de la collectivité Aziamadi. Ceci en réaction à la sortie médiatique la semaine dernière des familles Ahoumey, Adjoyi et Topu  qui lient le conflit les opposant à une affaire de viol. 

Le gouvernement togolais décentralise la fonction de conservateur de la propriété foncière. Ainsi, le traitement et la délivrance de titres fonciers se feront dorénavant dans les chefs-lieux des régions. Sani Yaya, ministre togolais de l’Economie et des Finances, a déjà nommé, en ce sens, 4 des 5 conservateurs régionaux.

Le Togo s’est engagé dans une vaste réforme foncière ces dernières années. Un nouveau code foncier a été adopté pour mettre fin à plusieurs pratiques qui empoisonnent le secteur. Reste maintenant à acté les textes d’application. Réuni mercredi en conseil des ministres sous la présidence du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le gouvernement a examiné 2 projets de décret devant accélérer les choses.

Les notaires du Togo seront de plus en plus accessibles aux populations. La chambre Nationale des Notaires du Togo a rencontré vendredi à Lomé des professionnels des médias à ce sujet. L’objectif était de communiquer sur le rôle du notaire dans le processus de création du titre foncier.

Le projet d’expropriation de plus 716 hectares entrepris par le gouvernement togolais à Kpomé-Agomé ne passe pas auprès des populations de la localité. Les habitants de Kpomé-Agomé ont manifesté leur mécontentement sur le sujet le week-end dernier

Au Togo, la procédure d’immatriculation foncière a connu d’importantes réformes ces dernières années. Les nouvelles dispositions prévoient 2 types d’immatriculation. La 1ère concerne les parcelles de terrains jamais immatriculés aux livres fonciers de la République Togolaise et la 2e encore appelée « morcellement ou mutation partielle » a trait à des parcelles déjà immatriculées dont on veut transférer une partie de droit de propriété à une autre personne. A la découverte des différentes étapes de l’obtention du 1er titre foncier.

Selon l’Institut Africain pour le Développement Economique et Social-Centre Africain de Formation (INADES-Formation Togo), environ 40% de la population togolaise vivent dans la région maritime mais occupent une portion assez minime de la superficie nationale. Cela est dû à un problème d’accès à la terre, à la méconnaissance des limites territoriales, à l’incohérence dans les règles de gestion foncière et à l’accaparement des terres.  Pour juguler ces problèmes, l’Institut  a élaboré un plan d’action de la plateforme région maritime du foncier. Le plan triennal qui vise l’amélioration de la gouvernance foncière dans la région maritime a été adopté mardi à Lomé par les différents acteurs.

La Fondation Konrad Adenauer associe les acteurs politiques à la résolution du problème de l’accès de la femme à la terre au Togo. La fondation allemande, branche Togo a tenu samedi à Lomé une session d’information sur le thème « Problématique de l’accès de la femme à la terre au Togo : quelles responsabilités pour les partis politiques ». Plus de dix formations politiques les plus représentatives du Togo entre autres  l’UNIR, l’ANC, ADDI, la CDPA et l’OBUTS ont pris  part à cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Un seul monde sans faim ».

Le foncier est l’une des principales sources de rivalité et de conflits entre les Togolais. Plus de 80% des litiges au niveau des juridictions togolaises sont relatifs au foncier, selon les récents travaux de la CVJR en 2012. Le gouvernement qui a en conscience a, en 2013 commencé un processus d’élaboration et d’adoption d’un Code Foncier. Pour venir en appui à l’Etat togolais l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) forme depuis ce  jeudi  et ce pour deux jours les acteurs nationaux sur la gouvernance foncière au Togo. C’est le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie, Me Fiatuwo Kodzo Sessenou, qui a ouvert les travaux.

Il n’est plus un secret pour personne que la question foncière est devenue une préoccupation essentielle pour les autorités à cause du fait que les conflits fonciers mettent à mal depuis des décennies le vivre ensemble au Togo. A côté des litiges connus de tous, se développe désormais un phénomène de destruction des réserves administratives et de confiscation des propriétés foncières des citoyens. La question a intéressé le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du Pasteur Edoh Komi qui révèle une nouvelle forme d'arnaque et de fraude orchestrées par les géomètres et certains agents de l'Etat.

Page 1 of 2
OTR