Ad Top Header

L’ONG Avenir de l’Environnement (ADE) bénéficie de l’appui technique et financier du Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao (CCFCC). Grâce à cet appui, l’organisation a remis vendredi dernier des plants de cacaoyer et agroforestiers à la Fédération des Unions des Sociétés Coopératives des Producteurs de Café et Cacao (FUPROCAT). Ce sont les producteurs des préfectures de Kloto, d’Agou, de Kpélé, de Danyi, d’Amou, de Wawa, de l’Akébou et de Blitta (Adélé) qui sont les bénéficiaires.

Le Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao (CCFCC) soutient les producteurs dans la riposte contre la pandémie du coronavirus. Il leur a offert le 22 mai dernier des kits de protection. L’action est soutenue par les ministères en charge du Commerce et de l’Agriculture.

C’est parti pour la campagne de commercialisation 2019-2020 du café-cacao. Le ton a été donné vendredi à Kpalimé par le ministre en charge de l’agriculture, Noël Bataka et son collègue du commerce, Kodjo Adedze. Cette campagne table sur 6 000 tonnes pour le cacao et 7.000 tonnes pour le café.

L’ONG « Avenir de l’environnement » (ADE) bénéfice d’un nouvel appui financier du Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC). Le financement est destiné à la relance de la filière cacao dans les régions des Plateaux.

Le Togo a lancé vendredi à Kpalimé la campagne de commercialisation 2018-2019 de sa filière café-cacao. Le lancement a été présidé par la ministre en charge du commerce, Bernadette Legzim-Balouki en présence de plusieurs acteurs du secteur notamment le Secrétaire général du Comité de Coordination de la filière café-cacao (CCFCC), Anselme Gouthon.

OTR