Ad Top Header

Des militants de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) incarcérés sont enfin libres. Arrêtés le 21 avril dernier lors de la descente musclée au domicile d’Agbeyome Kodjo, ces opposants auront passé plus de 4 mois en détention pour cause de la contestation électorale. Ils ont ainsi purgé la peine qui leur a été infligée.

Foly Satchivi est un allié du président national du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD). L'activiste politique a annoncé samedi qu'il travaillera désormais avec Agbéyomé Kodjo pour la vérité des urnes. Pour le responsable du mouvement En Aucun Cas, c’est un pari qu’il faut prendre pour éviter aux Togolais de souffrir encore le martyr pendant  5 ans.

Gabriel Agbeyome Kodjo n’est pas mort. Du moins, pas encore. L’ancien Premier ministre qui conteste les résultats de la dernière élection présidentielle se porte bien, dans son maquis. L’opposant a réagi lui-même aux rumeurs concernant sa « mort » et martèle que son heure n’a pas encore sonné.

Agbeyome Kodjo, poursuivi par le pouvoir togolais dans le cadre du contentieux électoral est introuvable depuis le 9 juillet dernier. L’opposant est dans le maquis et un mandat d’arrêt international est lancé contre lui. Mais celui qui continue de contester les résultats de la présidentielle du 22 février, à l’issue de laquelle il est arrivé officiellement 2e, annonce de nouvelles nominations.

Agbéyomé Messan Kodjo donne des signes de vie. Depuis son maquis, le candidat de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) à l’élection présidentielle du 22 février dernier a assuré qu’il défendra jusqu’à sa dernière goutte de sang sa « victoire ». Pour ce faire, l’opposant convie les Togolais à deux jours de jeûne et prière pour acter ce qu’il appelle « la délivrance totale » du pays. Par la même occasion, l’ancien Premier Ministre mobilise pour la marche patriotique qu’organise la Coordination Internationale de la Dynamique Monseigneur Kpodzro le 1er août prochain.

L’ancien Premier ministre togolais, Agbeyome Kodjo est recherché depuis le 10 juillet dernier par la justice togolaise. L’opposant, qui conteste les résultats de la dernière Présidentielle, est toujours à l’abri sur le territoire togolais. Dr Kodjo avait affirmé la crainte d’une atteinte physique à sa personne. Pour ses proches, le mandat d’arrêt délivré contre lui participe d’un projet visant à le contraindre une nouvelle fois à l’exil.

Le Bureau politique du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement  (MPDD) soutient que le mandat d’arrêt international émis contre son président, Agbéyomé Kodjo  procède d’un abus de pouvoir. Il déplore qu’un  contentieux en matière purement électorale se transforme en une affaire criminelle et invite le pouvoir à  une sagesse républicaine. De son côté,  la Coordination  Internationale de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (CIDMK)  lance  un appel à tous les Togolais à rallier  "la Grande Marche Citoyenne et Patriotique de Libération nationale" en branle.

Le doyen des juges d’instructions a émis vendredi dernier un mandat d’arrêt contre Agbeyome Kodjo. L’ancien Premier ministre n’avait pas répondu à la convocation qui lui avait été adressée. Il a expliqué que la démarche visait à l’éliminer physiquement. Ce qui n’est pas du goût de ceux qui le poursuivent. Ces avocats s’insurgent contre l’attitude du juge instructeur qui annonce un simulacre de procès.

Agbeyome Kodjo n’a pas répondu à la convocation du doyen des juges d’instructions vendredi dernier. L’opposant a affirmé que « cette convocation a pour ultime but de l’éliminer par tous les moyens ». Depuis, l’homme est au maquis. Pendant ce temps, l’on apprend que la Cour de justice de la CEDEAO a saisi l’Etat togolais sur le dossier. Les derniers développements de l’affaire ont poussé ses avocats à initier une nouvelle démarche.

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro est optimiste. L’archevêque émérite de Lomé a assuré dimanche que la  malédiction divine commence par ronger certaines autorités togolaises.  Pour le prélat, une victoire d’étape vient d’être remportée. Il reste  la récupération du pouvoir par Agbéyomé Messan Kodjo qu’il prédit pour très bientôt.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN