Ad Top Header

Feuille de route pour une bonne résilience des cafés robusta africains

By May 01, 2021 357

La réunion régionale de l'Agence des Café Robusta d'Afrique et de Madagascar (ACRAM) démarrée en début de semaine s’est achevée vendredi à Lomé. En marge s’est déroulée la 9è assemblée générale de l’Agence. Une dizaine de résolutions ont été prises pour relever le secteur café en Afrique touché ces derniers mois par la crise à coronavirus.

La réunion régionale de l’ACRAM s’est tenue sur le thème «Post Covid19, quelle approche pour la résilience du Café Robusta en Afrique». Pendant 5 jours les participants ont  décortiqué des thématiques   de  façon  à  en  tirer  la  substantifique  moelle pour un développement durable de la filière café en Afrique.

Il ressort des discussions  la  nécessité de développer la culture du café et du Robusta en  particulier, d’aboutir à un meilleur positionnement du café sur  le marché international et de garantir un meilleur revenu pour le producteur.

« En  ce qui concerne la Côte d'Ivoire nous sommes satisfaits de ces échanges avec nos partenaires internationaux», s'est félicité l'ambassadeur Ali Touré membre de la délégation de la Côte d'Ivoire, Président du Comité Jeunesse, Promotion et Marketing de l'ACRAM.

Des résolutions pour relancer la filière café

La réunion a pris fin avec la 9è assemblée nationale de l’ACRAM. Un événement au cours duquel, des résolutions ont été prises et adoptées pour la résilience de la filière café en Afrique.

Ces résolutions font état de la convocation d'une assemblée générale extraordinaire pour l'adoption du budget administratif et de l'agenda 2021, la reconduction du mandat exécutif du Secrétaire général exécutif pour une période de deux (2) ans.

De même, une  décision est  prise pour  soutenir la candidature ivoirienne au poste du Directeur exécutif de l'Organisation Internationale du Café. L’autre décision prise  a pour motif d’encourager le Président et le Secrétaire exécutif de l'ACRAM à explorer toutes les opportunités de mobilisation de ressources, de promouvoir la transformation locale dans l'espace ACRAM tout en se battant pour  sa mise sur le marché régional à travers la zone de libre-échange africain. Il y a une 3è décision qui entend encourager les membres de l'ACRAM à  s'approprier le guide du café 2021 édité par l'ITC.

« Les résolutions adoptées à l’Assemblée Générale tenue ce jour, constituent une véritable feuille de route devant garantir dans  le  court,  moyen  et  long  termes,  une  bonne  résilience  de  la filière  café  robusta  en  Afrique  et  ce,  dans  un  contexte particulièrement sensible », s’est montré optimiste Talime Abe, Secrétaire Général du Ministère du Commerce, de l'industrie et de la Consommation locale du Togo.

Notons que les travaux ont été déroulés en présentiel et en virtuel. Des participants des 7 pays de l’ACRAM étaient à ce rendez-vous avec la présence remarquable des partenaires de l’Agence. Le tout sous le leadership d’Enselme Gouthon, président de l’ACRAM.

OTR