Ad Top Header

J-Global: les clients s’inquiètent, Dogbevi promet

By April 28, 2021 925

Les adhérents de J-Global, une entreprise de trading ont conté mercredi leur quotidien à la presse. Les milliers d’abonnés font part de leur désarroi un mois après l’interdiction du trading au Togo par le gouvernement. Ils exigent de J-Global le remboursement de leurs capitaux. John Dogbevi, le Président Directeur Général de la société promet verser les capitaux jusqu’au dernier centime.

Tristesse,  désolation et inquiétude, c’est l’état d’âme qu’ont exprimé certains adhérents de J-Global devant les médias à l’heure où le trading n’est plus d’actualité au Togo.

Des gens dont les capitaux investis oscillent entre 10 à 20 millions F CFA disent n'ont plus la tête sur les épaules puisque leur investissement est en train de partir en fumée.

Des témoins racontent que certains qui n’ont pas pu résister à la colère ou à l’angoisse ont fait des crises d’AVC. D’autres sont simplement jetés en prison pour des prêts contractés et investis à J-Global.

Ce qui exaspère le plus ces adhérents c’est que depuis un mois que le gouvernement a sorti un communiqué mettant fin au trading assorti d’un remboursement immédiat des capitaux, les choses trainent toujours au niveau de J-Global.

« J-Global nous trompe et joue avec notre vie » pensent les adhérents qui signalent  que J-Global continue de collecter les fonds jusqu’au 31 avril dernier malgré l’interdiction formelle faite par le ministre en charge de l’économie.

Jusqu’au dernier centime

Toutefois, ils reconnaissent que la société a démarré le remboursement des capitaux. Cependant, dénoncent-ils, ces remboursements se font dans le désordre. 

« Nous exigeons sur la base de la transparence, la publication d’un calendrier de remboursement rapide suivi du remboursement effectif pur et simple, immédiat sans  délai faute de quoi nous entreprendrons les actions nécessaires pour rentrer en possession de nos capitaux », menacent les adhérents.

Selon l’activiste Alognon Ayivi, le porte-parole des victimes, cette situation peut provoquer une crise sociale si rien n’est fait. Il invite à une intervention ‘’clinique’’ du président de la République.

Notons que quelques jours avant la sortie des adhérents, le PDG de J-Global Capital International SA a invité les clients à ne pas se céder à la panique.

« C’est vrai que le payement est lent ces derniers temps mais nous rassurons nos partenaires que nous allons leur rembourser leur capital jusqu’aux derniers centimes », a promis John Dogbevi sur une télévision de la place.

OTR