Ad Top Header

Togo: Kako Nubukpo de nouveau à l’international

By January 05, 2021 2802

Kako Nubukpo n’est plus le doyen de la Faculté des sciences économiques et gestion (FASEG) de l’Université de Lomé. Le président de cette université publique, Prof Dodzi Kokoroko a annoncé qu’il est remplacé par son vice. Des différents recoupements, on apprend que l’économiste togolais n’a pas été viré mais a trouvé mieux à l'international.

Le président de l’Université de Lomé a annoncé la vacance du poste occupé par le Prof Nubukpo depuis plus de 2 ans. Pour Dodzi Kokoroko, le vice-doyen est chargé désormais d’assurer le décanat de la Faseg en attendant de nouvelles élections au niveau de cette école.

Depuis la publication de l’information, plusieurs interprétations vont bon train. Pour certains, l’économiste togolais, connu pour son engagement contre le franc CFA, est de nouveau victime des représailles.

En effet, pour cause de ses critiques contre la « monnaie coloniale » dont il décrit le système comme étant une « servitude volontaire », Kako Nubukpo n’a pas fait long feu dans le gouvernement togolais alors qu’il avait en chargé la prospective et l’évaluation des politiques publiques. Il se fera viré deux ans plus tard de la tête de la Francophonie numérique et économique.

L’ancien fonctionnaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a dû se replier à l’Université de Lomé où il dispense ses enseignements et a été fait doyen de la FASEG.

Mieux ailleurs !

Selon plusieurs recoupements, Kako Nubukpo a simplement signalé son indisponibilité à la Présidence de l’Université de Lomé en ce qui concerne ses charges de doyen de la FASEG. Ces charges décanales nécessitent une présence effective sur le territoire.

« Côté Faseg, pas de souci. Aucun problème. Mon remplacement était prévu... », a confié l’économiste.

L’ancien ministre togolais est vraisemblablement appelé à de nouvelles fonctions au sein d’une organisation sous-régionale. Des indiscrétions l’envoient précisément à l’UEMOA.

Mais Kako Nubukpo se réserve le droit de communiquer lui-même dans les prochains jours sur ses nouvelles responsabilités.

OTR