Ad Top Header

PSAEG: Gbenodu et Dekawowo suscitent admiration à Bedjemé

By December 18, 2020 887

Dans la préfecture de Yoto, les groupements villageois d'épargne et de crédit Gbenodu et Dekawowo ont saisi l’opportunité de la mise en œuvre du Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG) pour engranger d’importants résultats. Ils viennent de boucler leur premier cycle de 52 semaines d'activités. Le 15 décembre dernier, les membres de ces 2 groupements ont partagé leurs parts et sont ainsi rassurés pour les fêtes de fin d'année.

Les groupements Gbenodu et Dekawowo sont basés dans le village de Bedjemé. Ils sont composés chacun de 25 membres. Chaque groupe est dirigé par un bureau de 5 membres dont un président, un secrétaire, un trésorier et deux auditeurs-comptables qui œuvrent de façon à permettre aux membres d'épargner, de se faire des prêts et de s'entraider. Ses membres se réunissent 4 fois par mois et cotisent au moins 200 francs CFA et au plus 1000 francs CFA par semaine.

Durant 52 semaines, les membres de Gbenodu ont cotisé une somme totale de 561 000 francs CFA. Pendant ce temps, ceux de Dekawowo sont parvenus à mobiliser 542 400 francs CFA. Le prix unitaire du tampon est de 200 francs CFA.

Dans ces 2 groupements, la solidarité est de rigueur pour les membres en cas de maladie, d'hospitalisation, de mariage ou de baptême. Durant ces 52 semaines, ils ont cotisé chacun 100 francs CFA à l’issue de chaque réunion pour alimenter la caisse de solidarité.

Ainsi, pour les caisses de solidarité, 134 700 francs CFA ont été mobilisés par le Groupement Gbenodu. Dekawowo a pu mobiliser 134 900 francs CFA.

Le partage de parts aux membres a été supervisé le 15 décembre dernier par le représentant de l'Agence nationale d'appui au développement à la base (Anadeb) qui assure leur accompagnement. La répartition a permis aux membres de répartir avec une somme comprise entre 12 300 francs CFA et 61 500 francs CFA.

Ces résultats ont été possibles grâce au Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG) mis en œuvre par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). Un projet qui a pour but d’améliorer les revenus des membres des groupements ou des coopératives, de développer des emplois ruraux dans les villages et faciliter l’accès des membres des groupements aux microcrédits de proximité adaptés.

Notons que dans la région Maritime, 22 Groupements d'épargne sont accompagnés par l'Agence nationale d'appui au développement à la base (Anadeb). Dans la préfecture de Yoto, 3 Groupements sont actuellement actifs.

OTR