Ad Top Header

PSAEG: Havilonlon fait des merveilles à Hampou

By November 27, 2020 607

Le Groupement villageois d'épargne et de crédit (GVEC) Havilonlon poursuit la mobilisation pour l’épanouissement de ses membres. Fort de 27 membres, tous habitants du village de Hampou (13 km de la ville d'Afagnan), Havilonlon force l’admiration dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG).

Mis en œuvre par l’Agence nationale d'appui au développement à la base (ANADEB), le Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG) fait du bien à de nombreux togolais dans les milieux reculés.

Les membres du Groupement villageois d'épargne et de crédit (GVEC) Havilonlon pourront confirmer cette réalité. Ce groupe est dirigé par un bureau de 5 membres dont un président, un secrétaire, un trésorier et deux auditeurs-comptables. Ce comité œuvre de façon à permettre aux membres d'épargner, de se faire des prêts et de s'entraider. Ses membres se réunissent 4 fois par mois et ont cotisé à chaque séance 200 cents francs au cours de ce premier cycle de 52 semaines.

Après 52 semaines d'accompagnement, ils ont pu mobiliser 778 225 francs CFA à la date du 30 octobre 2020.

Le GE a pu égaler le quota minimal de 25 du maximum de 30 membres requis. Et durant 52 semaines d'activités le nombre de tampons totalisé est de 3004. Le partage des parts a été fait avec un intérêt de 55 francs CFA pour chaque membre du groupe Havilonlon.

Au nom de la solidarité en cas de maladie, d'hospitalisation, de mariage ou de baptême, les membres de Havilonlon sont obligés de cotiser chacun 25 francs CFA à l’issue de chaque réunion pour alimenter la caisse de solidarité. Pour ce 1er cycle, ils ont pu réunir 30 150 francs CFA.

« Pour un tout premier cycle de 52 semaines, c'est remarquable et salutaire, la mobilisation, l'implication et la discipline des membres de Groupe d'épargne (GE) Havilonlon », saluent les équipes de l’ANADEB.

Le PSAEG vise à améliorer les revenus des membres des groupements ou coopératives, développer des emplois ruraux dans les villages et faciliter l’accès des membres des groupements aux microcrédits de proximité adaptés.

Dans la région Maritime, 22 GVEC sont accompagnés par l'Agence nationale d'appui au développement à la base (Anadeb). Dans la préfecture du Bas-mono, 4 GVEC sont actuellement actifs.

OTR