Ad Top Header

Ferdinand Affognon appelle à arrêter les pilleurs de la République

By September 24, 2020 2579

Ferdinand Affognon ne supporte plus de voir les pilleurs continuer de mener la belle vie avec de l’argent volé à l’Etat. L’ancien Directeur général de l’EPAM suggère à la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) d’interpeller ceux qui sont soupçonnés de détournement de deniers publics. M. Affognon souhaite que les fonds dérobés soient reversés dans les caisses de l’Etat afin de faire face à la pandémie de la Covid19 et relancer  l'économie.

Guéri du  Covid 19, Ferdinand Affognon, sait plus que quiconque que la gestion de la crise sanitaire à coronavirus coûte à l’Etat togolais plus que les yeux de la tête. Temps de répit involontaire et moment d’une timide activité socio-économique, la crise a tout bouffé et l’heure n’est plus à s’accrocher à un train de vie enviable surtout avec de l’argent pillé, selon le rescapé.

« Au nom de la solidarité, le gouvernement avait sollicité le concours des institutions pour pouvoir faire face à la maladie (Covid19, NDLR). En tant qu’homme de média, je me pose la question de savoir si la HAPLUCIA ne  peut-elle pas interpeller rapidement ceux qui sont soupçonnés de détournements de fonds publics pour qu’ils versent ce qu’ils ont soutiré des caisses de l’Etat. C’est une question qui m’est utile parce que l’Etat a besoin de l’argent en ce moment », a lancé le Directeur Général de la Radio privée Nana Fm et de « Nana Médias Culture ».

Par ailleurs, à l’intention des  fortunés vivant sur le sol togolais ou ailleurs, M. Affognon propose le vote d’une  loi  pour, dans un premier temps, garantir le remboursement des rappels des fonds qu’ils vont faire. Ensuite, les  motiver au même titre que les banques extérieures où ils ont fait ces dépôts pour qu’ils puissent ramener une partie de ces fortunes dans les banques togolaises pour soutenir la relance de l’économie.

Il ne veut pas qu’après le  Covid19  la faim devienne un fléau au Togo et qu’à l’arrivée  le nombre de brigands et bandits s’augmentent dans les rues du pays.

Toujours pour la relance de l’économie, le concepteur du projet « Togo, objectif zéro » suggère que  des débats soient organisés avec la presse à chaque fois qu’une institution financière soutient le Togo dans la lutte contre le coronavirus.

«  Il faut  qu’on explique aux Togolais comment va se faire cette relance, comment les entreprises de presse peuvent bénéficier du soutien de l’Etat et informer de ce qu’il faut faire aux commerçants qui ont commandé des produits périssables et qui ne l’ont pas vendus », a-t-il conclu.

Ferdinand Affognon a été mise en cause dans une affaire de détournement de deniers publics en tant que Directeur de l’EPAM. Selon des indiscrétions, il aurait retourné une partie des fonds pris. L’intéressé ne s’est presque jamais prononcé publiquement sur le sujet.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN