Ad Top Header

Le CCFCC aux bons soins des producteurs de café-cacao

Le Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao (CCFCC) soutient les producteurs dans la riposte contre la pandémie du coronavirus. Il leur a offert le 22 mai dernier des kits de protection. L’action est soutenue par les ministères en charge du Commerce et de l’Agriculture.

Au total 47 dispositifs de lave-mains ; 189 gel hydro alcoolique, 1405 cache-nez et 139 cartons de détergent ont été offert aux producteurs de café et cacao à Kpalimé.

Huit structures ont bénéficié de ces kits. Il s’agit du Conseil Interprofessionnel des filières Café et Cacao du Togo, de la Fédération des Unions de Sociétés Coopératives de Producteurs de Café et Cacao, du Syndicat Indépendant des Acheteurs de Café et de Cacao du Togo, du Conseil des Exportateurs de Café et Cacao, de l’Association des Transformateurs de café et de Cacao, de l’Unité Technique Café et Cacao, du Centre de Recherche Agronomique zone Forestière et de l’ONG Avenir de l’Environnement.

L’action du CCFCC vise à contribuer à la riposte à la pandémie de COVID-19, mais aussi à la limitation de l’impact socio-économique et monétaire lié à ce fléau pour la durabilité de l’économie cacaoyère et caféière.

En effet, les impacts de la crise sanitaire de la COVID-19 sont déjà ressenti plus particulièrement au niveau des exportations avec le report des échéances entrainant de gros stocks de café dans les magasins des exportateurs ; ainsi que la baisse de la consommation intérieure de café et du chocolat.

« Si cette pandémie venait à perdurer alors que la campagne agricole 2020-2021 est dans sa phase active, le secteur café et cacao serait sérieusement affecté avec une réduction drastique de l’offre de main-d’œuvre et des appuis techniques aux producteurs », a indiqué Koami Amona, le secrétaire administratif du CCFCC.

Pour sa part, le préfet de Kloto, Bertin Assan  a invité les acteurs de la filière populations au respect des gestes barrières notamment le lavage systématique des mains, le respect de la distanciation sociale et l’usage du cache-nez.

Les bénéficiaires ont témoigné leur reconnaissance au CCFCC et aux autorités togolaises. Ils se sont engagés à bien utiliser les kits afin de garantir la bonne santé aux acteurs de la filière, nécessaire pour la continuité des activités de production du café et cacao.

Notons que le CCFCC a pour mission la supervision de la commercialisation du café et du cacao et la coordination des activités liées à ces filières.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN