Ad Top Header

A Blitta: PASA finance la transformation du Karité

By Anselme AVI (Stagiaire) April 25, 2020 181

L’œuvre d’accompagnement que mène le Programme d’Appui au Secteur Agricole (PASA), dans la transformation de Karité dans la localité de Blitta, reste remarquable. De 2018 à 2019, le projet a financé un total de 191 sous-projets innovants dans la filière. L’objectif est de soutenir la production des cultures vivrières et halieutiques.

A travers cet engagement de PASA, les femmes dudit milieu, surtout celles de la coopérative « Scoop Gnabana », ont connu une amélioration de leur productivité et l’augmentation de la valeur ajoutée.

Ceci a également contribué dans, la construction d’un bâtiment, l’achat d’un torréfacteur ainsi qu’un moulin.

« Avec ces équipements, le travail de transformation de noix de karité en beurre est devenu moins pénible. Cela a permis de gagner du temps, d’améliorer la qualité et la quantité des produits finis », indiquent les bénéficiaires.

Avec l’accompagnement du PASA, la productivité s’est nettement améliorée en témoigne les chiffres.

Ainsi de 20 bols par semaine avant l’arrivée du fonds du projet, la productivité est passée à 40 bols, soit une augmentation de production de 100%. A cela s’ajoute l’amélioration de la qualité de ce qui est produit.

Autre soutien apporté par le projet aux femmes de la localité de Blitta, a été l’appui à la création des Activités génératrices de revenus (AGR).

L’initiative d’AGR a permis à ces dernières, de retrouver les moyens de lutte contre la pauvreté, et de se faire entendre dans les instances de concertation sur la filière de karité.

Filière à forte valeur ajoutée, le karité est aussi conseillé aux jeunes togolais par une étude de la Banque mondiale, qui note ses impacts positifs sur la création de l’emploi et de la richesse.

OTR