Ad Top Header

PASA modernise le secteur des oléagineux au Togo

By Anselme AVI (Stagiaire) February 21, 2020 265

Le secteur oléagineux promet désormais de bons résultats aux producteurs togolais selon les informations recueillies. Ceci grâce aux subventions du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA), appuyées par le ministère de l’agriculture. Plusieurs structures de la place, spécialisées dans la transformation de l’huile de palme qui ont bénéficié des subventions PASA, témoignent aujourd’hui.

C’est le cas de « SCOOPS BIO PRODUCT » spécialisé dans la transformation de l’huile de palme à Atakpamé dont la marque d’huile est actuellement sur le marché togolais.

« Depuis la subvention du PASA,  les difficultés qui étaient rencontrées dans ce travail de transformation de l’huile a disparu. Même sur le plan individuel,  nos membres et   employés ont connu  une nette amélioration de leurs conditions de vie et de travail », a indiqué M. Séraphin KEKEH, Directeur Général de la structure.

M. Kekeh pense qu’avant l’arrivée du PASA, la structure peinait, manque de moyens matériels et produisait 5 litres par jour mais aujourd’hui sa production s’est accrue et avoisine 2000 litres à 3000 quotidiennement.

C’est le même exemple avec l’Association LAS BEGUNAS NON KUDUMON, spécialisée dans l’agriculture et l’environnement et qui transforme les noix de cajou en huile à Sokodé.

Quant à Mme Adoua Toyi, la Présidente de cette association, elle avoue que l’arrivée du PASA a rendu le travail très facile.

« Les noix on devait les cherché loin et cela nous revenait cher avec les couts de transport. Mais depuis que le ministère de l’agriculture a pensé à nous avec ces fonds subventionnels du PASA, les femmes transformatrices de notre localité ne souffrent plus. Nous avons acquis des matériels qui facilitent le travail comme le séparateur. Avant ce  matériel inconnu de nous, on pouvait passer deux à trois jours pour trier les noix mais maintenant en 1 jour on arrive à remplir 5 sacs. On est parvenu à 4  tonnes voire 5  de noix  par mois alors que avant à  peine on pouvait atteindre 1 ou 2 tonnes par mois », a-t-elle souligné.

Retenons donc qu’aujourd’hui les rendements en transformation d’huile au Togo ont  progressé à cause du PASA.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN