Ad Top Header

Electricité: le Nigéria a-t-il mis ses menaces à exécution ?

By December 23, 2019 161

Le Togo a renoué depuis le week-end dernier avec des coupures intempestives de l'électricité.  Certaines localités ont passé près de 24 heures dans le noir. Lundi, plusieurs quartiers de Lomé ont également goûté le calice du délestage sur plusieurs heures. Une situation qui intervient après les menaces du Nigéria au sujet des ardoises non-payées.

La coupure du courant a été remarquable durant tout le week-end dans des quartiers de Lomé. Samedi, presque toute la préfecture d'Agoè n'a eu l'électricité que pendant une demi-journée.

Comme si cela ne suffisait pas, la grande partie de Lomé et de ses environs ont vécu lundi des coupures.

Une première coupure dans la matinée a été observée dans la matinée. Ensuite s'en est suivi un délestage qui aurait duré plus de 5h temps.

La Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) n'a diffusé aucune note qui explique ces coupures intempestives en ces périodes de fête de fin d'année où l'électricité devient une denrée plus indispensable.

Ce qui pourrait faire croire que le Nigéria aurait mis sa menace en exécution. Une menace relative à la coupure de l’électricité pour non payement de factures.  Dans le lot, on retrouve le Togo, le Niger et le Bénin.

Selon Usman Mohammed président du West African Power Pool (WAAP), l'assiette du Bénin et du Togo s'élève à 7 millions de dollars et celle du Niger à 2 millions de dollars. Un total donc de 9 millions de dollars que le Nigeria veut absolument récupérer au vu de sa nouvelle politique de développement.

OTR