Ad Top Header

La FAO va booster la croissance et transformation de l’agriculture dans la CEDEAO

By May 17, 2016 102

Selon le profil région de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’ouest de la FAO de 2015 (SOFI), la CEDEAO en tant que sous-région a atteint des résultats remarquables et a réduit de 60% la proportion des personnes souffrant de la faim et le nombre de personnes sous alimentées de 11 millions depuis 1992.

Ces progrès n’empêche pas la faim et la malnutrition qui demeurent encore des défis de taille pour le fait que 33,7 millions de personnes sont encore sous-alimentées, 22% des enfants de moins de 5 ans souffrent d’insuffisance pondérale et 35% souffrent de retard de croissance.

Afin d’aborder ces défis, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) vient en appui à la CEDEAO et ses pays membres dont le Togo à cibler et réaliser les objectifs de la politique agricole commune de la région.

C’est dans ce sens que s’est ouverte mardi à Lomé, la 9e réunion de l'équipe multidisciplinaire de la FAO en Afrique de l'Ouest. Les travaux se déroulent sous le thème "Accélération de la croissance et de la transformation de l'agriculture face aux grandes tendances et questions émergentes au niveau régional et global".

La rencontre ouverte par le ministre togolais de l’agriculture, Ouro-Koura Agadazi rassemble la FAO et ses partenaires stratégiques pour dialoguer et échanger des informations sur des questions pertinentes liées aux travaux de la FAO en Afrique de l'Ouest, tant au niveau sous régional que national, pour relever conjointement les principaux défis auxquels sont confrontés les pays membres.

« Cette rencontre vient à point nommé, au moment où de profondes mutations s’opèrent dans le secteur agricole togolais, en l’occurrence l’adoption de la nouvelle politique agricole à l’horizon 2030 qui est axée sur l’accélération de la croissance, l’amélioration de la compétitivité, l’inclusion sociale, la transformation et la modernisation du secteur agricole et une plus grande ouverture des produits vers les marchés extérieurs », a déclaré Ouro-Koura Agadazi.

Les délégués vont débattre de la compréhension commune de l'accélération de la croissance et de la transformation de l'agriculture dans la région, échanger sur les Objectifs de développement durable (ODD) et leurs liens avec les programmes de la FAO et la transformation de l'agriculture, et sur les implications des conclusions de l'évaluation des 10 ans de la politique agricole régionale de la CEDEAO.

Gabriel Abebe, responsable du bureau régional Accra de la FAO a estimé que les défis importants doivent être abordés dans un contexte d'une part de forte croissance de la population et d'urbanisation, et d'autre part d'une forte concurrence et un faible accès aux ressources naturelles dans la sous-région.

Pour sa part, le Représentant de la FAO au Togo, Isaac Monteiro  a réaffirmé l’engament de la FAO à continuer à appuyer le Togo pour le développement du secteur agricole ainsi que la lutte engagée contre la pauvreté, la faim et l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN