1

Drogues: l’Ong RAPAA ouvre ses portes aux jeunes pour les sensibiliser

Il est observé mercredi à travers le monde, la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues. A l’occasion, l’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) a ouvert ses portes au public de Lomé et de ses environs. L’activité placée sous le thème « Par une vie épanouie, je dis non à l’usage de substances », a été une aubaine pour l’organisation de sensibiliser sur les dangers que procure la consommation des substances psychoactives. Des messages importants à titre préventif ont été  lancés à l’intention de la jeunesse.

La journée porte ouverte de RAPAA a été essentiellement marquée par des séances d’informations et de sensibilisation sur la thématiques des drogues, une exposition photo qui a permis d’informer les participants sur les différentes actions de l’ONG, un atelier de dessin dirigé par l’artiste dessinateur Mawuli Komi Kugbadzor, un atelier de slam, des prestations chorégraphiques et des jeux éducatifs dotés de prix pour informer sur les addictions et prévenir la consommation des drogues.

Selon Catherine Toure- Khadija, la consommation de la drogue est un phénomène de santé publique qui touche malheureusement beaucoup de jeunes. Il importe alors de les appeler à la bienveillance, à la vigilance et à l’espoir.

« Nous voulons dire aux jeunes qu’ils sont très importants pour nous et pour l’avenir de l’Afrique. Du coup ils n’ont aucun droit à sombrer dans la drogue. Le deuxième message est celui de la vigilance. Nous leur disons d’être prudents car la consommation des substances psychoactives est vraiment dangereuse pour la santé morale, mentale, pour la famille et pour les études. Il faut toujours éviter la première consommation. Et à travers le dernier message, nous invitons  les jeunes à chercher à s’occuper pour avoir une vie épanouie », a conseillé, la Présidente du Conseil d’administration de RAPAA.

{loadmoduleid 210}

Mme Toure-Khadija reconnait que les conditions sont souvent difficiles pour parvenir à ses rêves mais souligne que si on a de la valeur on y arrivera toujours. Par conséquent, elle demande aux jeunes de s’accrocher à leurs projets afin qu’ils aient une vie équilibrée avec des activités intéressante. Ce qui éloigne dans la plupart du temps de la drogue.

Elle convie les  parents à donner de bons conseillers à leurs enfants et leur transmettre de bonnes valeurs pouvant leur permettre de bien s’envoler dans la vie. 

Rappelons que 60% du budget de RAPAA vont dans la prévention pour éviter qu’il y ait des nouveaux cas d’usagers de substances.