1

Dialogue sur les politiques et les systèmes alimentaires

Au Togo, l’incidence de pauvreté et le nombre de personnes sous-alimentées seront estimés à 42% d’ici 2025 contre 45,5% en 2019. C’est selon une étude de la Banque Mondiale. Pour aider à réduire ce taux, l’Ong Floraison vient de lancer le projet « Dialogue sur les politiques et les systèmes alimentaires » au Togo. L’initiative a pour finalité le développement d’une politique africaine de l’alimentation.

Le projet est une initiative de l’Alliance pour la Souveraineté Alimentaire en Afrique (AFSA). Il s’agit d’une étude sur les politiques et les systèmes alimentaires se déroule dans une vingtaine de pays dont le Togo.

Au Togo,  le projet est piloté par l’ONG  Floraison,  membre de AFSA à travers la branche togolaise du Réseau Africain pour le Droit à l’Alimentation (RAPDA-Togo).

La durée du projet est de six mois (janvier – juin 2021). Cette période comprend les activités de consultation des différents acteurs et parties prenantes impliqués dans les politiques et les systèmes alimentaires. Elle inclut  la validation des résultats de l’étude, le lancement du document témoin de l’étude et du dialogue.

L’étude vise à améliorer les politiques et les systèmes alimentaires pour atteindre la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate et la souveraineté alimentaire au Togo.

L’étude a pour cible les différents acteurs (producteurs, transformateurs, commerçants, transporteurs, consommateurs, etc), les parties prenantes (ministères clés à savoir agriculture, santé, commerce, transport, etc) et les partenaires techniques et financiers impliqués dans les politiques et systèmes alimentaires.

Les résultats de l’étude  dans les différents pays contribueront à soutenir la nécessité de mettre en place une Politique Africaine de l’Alimentation pour assurer la souveraineté alimentaire du continent.

« Le dialogue que le projet va instaurer entre les différents acteurs et les parties prenantes impliqués dans les politiques et les systèmes alimentaires permettra à ces derniers de travailler avec les consommateurs pour obtenir des systèmes alimentaires appropriés à travers des politiques améliorées et consensuelles », a indiqué Claire Quenum,  coordinatrice de l’ONG Floraison.

AFSA est un réseau régional des réseaux en Afrique qui travaille pour atteindre la souveraineté alimentaire à travers la pratique de l’agro écologie.