Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Dialogue: l’opposition cède sur la C92 mais tient au départ de Gnassingbé en 2020

Views: 20

Les discussions du dialogue inter-togolais ont buté vendredi sur la question d’une nouvelle candidature de Faure Gnassingbé. Si la Coalition de l’opposition a accepté qu’en lieu et place d’un retour intégral à la Constitution de 1992, il soit procédé plutôt à une réforme sur 5 articles essentiels, elle tient à ce qu’en aucun cas nul, y compris le Chef de l’Etat actuel qui est dans son 3e mandat, ne fasse un autre mandat de plus.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous avons eu des discussions bilatérales avec le facilitateur et nous avons fait des propositions et je peux vous dire que nous avons fait beaucoup de concessions jusqu’aux limites que nous ne pouvons pas dépasser. En aucun cas nous ne pouvons accepter que l’actuel président de la République soit candidat à l’élection présidentielle de 2020. Pour nous, c’est quelque chose d’inacceptable », a déclaré Brigitte Adjamagbo-Johnson à BBC Afrique.

Mme Adjamagbo-Johnson a indiqué que la délégation du parti au pouvoir n’a pas accepté cette conception, voulant coûte que coûte que leur champion soit de la course à l’élection présidentielle de 2020.

« En aucun cas, nous ne pouvons accepter que l’actuel président de la République soit candidat à l’élection présidentielle de 2020 », a-t-elle ajouté.

{loadmoduleid 210}

Pour la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition, il n’est pas question, en ce qui concerne la limitation des mandats d’ôter la formule : En aucun cas nul ne peut faire plus de deux mandats.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Notons qu’au cours des travaux de vendredi dernier, le gouvernement a accepté collaborer avec la CENI pour la suspension de la préparation des élections, exigée par la Coalition de l’opposition depuis l’ouverture du dialogue. Une suspension saluée par la coordinatrice de la coalition qui compte tout de même dresser une liste des personnes encore en détention afin d’obtenir leur libération grâce à l’intervention du Président ghanéen, Nana Akufo-Addo.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Payadowa Boukpessi réagit à la sortie de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Le ministre togolais...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P