Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Covid-19: Pourquoi une mère contaminée doit-elle allaiter son bébé

Rich results on Google's SERP when serching for 'covid'
Views: 1205

Depuis le déclenchement de la Covid-19, plusieurs questions persistent. Plusieurs personnes se demandent si une femme peut-elle transmettre la Covid-19 à son enfant en l’allaitant ? Selon une étude menée par la recherche médicale publique espagnole, la réponse est non. Non seulement le lait de mères contaminées ne contient pas de traces du virus, mais il serait aussi vecteur d’anticorps.

Une nouvelle étude intitulée « MilkCorona » a été diligentée par le Conseil supérieur de la recherche scientifique espagnol, en collaboration avec un hôpital universitaire de Valence. Cette étude conclut qu’aucun des échantillons de lait maternel analysés ne contenait de traces de l’ARN du coronavirus. Mieux, ces mêmes échantillons contenaient les anticorps développés par la mère.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cecilia Martínez Costa, du service de pédiatrie de l’hôpital Clínico de Valence a indiqué que les résultats obtenus montrent « qu’il est important de recommander l’allaitement maternel de façon systématique dans tous les cas où la mère a peu ou pas de symptômes ».

Les scientifiques ont aussi analysé la présence d’anticorps dans le lait maternel de 75 femmes vaccinées avec les sérums de Pfizer, Moderna et AstraZeneca, et montré que tous les échantillons contenaient des anticorps à des niveaux variant selon les vaccins.

Covid-19: allaitement bénéfique

La même étude a montré que le lait de femmes ayant reçu une dose de vaccin après avoir contracté le virus et celui de femmes ayant reçu les deux doses d’un vaccin sans avoir jamais attrapé la Covid19 contenaient le même niveau d’anticorps.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’infection par le COVID19 chez la mère ne doit pas être un obstacle à l’allaitement. En effet, dès juin 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) encourageait les mères infectées par le coronavirus à continuer à allaiter.

Un rapport de l’OMS a indiqué que sur la base de la transmission par contacts familiaux, on estime que les décès de nourrissons dus à la COVID19, dans les pays à faibles et moyens revenus, pourraient se situer entre 1 800 et 2 800, si les mères concernées allaitent.

L’étude a précisé en revanche, si les mères infectées par le SARS-CoV-2 devaient être séparées de leurs enfants ou arrêter d’allaiter, on estime que la mortalité infantile serait comprise entre 134 000 et 273 000.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: 71e session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique à Lomé - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Assemblée nationale togolaise a adopté mardi le projet de loi portant prorogation du délai d’habilitation du gouvernement. De même, l’état d’urgence sanitaire est prorogé grâce...

Société

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) n’est pas tout à fait d’accord avec les récentes mesures drastiques prises par le gouvernement. Pour cette organisation...

Société

Le gouvernement togolais est résolu à œuvrer pour éviter le pire relativement au coronavirus. Après la fermeture des lieux de culte, 208 bars et...

Société

La fermeture des lieux de culte décidée par le gouvernement togolais est effective depuis vendredi 10 septembre. Suite à cette décision, certaines églises ont...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P