Ad Top Header

CEDEAO: l’enseignement à distance au cœur d’une réunion du Parlement à Lomé

By November 17, 2020 759

Une réunion délocalisée de la commission mixte du parlement de la CEDEAO s’est ouverte mardi à  Lomé et ce pour 5 jours. Les travaux ont été ouverts par la présidente de l’assemblée nationale togolaise, Yawa Djigbodji Tsegan en présence de Sidi Mohamed Tunis, président du parlement de la CEDEAO et certains membres du gouvernement togolais. La rencontre a pour objet de réfléchir aux méthodes et mécanismes originaux pour mieux favoriser et encadrer l’enseignement à distance dans les pays de l’institution sous-régionale.

La réunion est placée sous le thème « La CEDEAO à l’ère de la Covid-19 et au-delà : mettre l’accent sur la technologie de l’informatique et de la communication pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation dans les Etats membres ».

Ce sera l’occasion pour les députés de suivre des communications  sur la dimension socio-économique de  l’enseignement à distance, l’enseignement à distance en temps de Covid-19, le rôle des TICs par le  développement de l’éducation ouverte à distance et sur les états de mise en œuvre des instruments juridiques de la CEDEAO en matière d’éducation, de formation à distance dans les Etats membres.

M. Tunis, président du parlement de la 5è législature de la CEDEAO promet que les recommandations qui y seront issues vont être prises en compte nécessairement.

« Nous allons nous battre pour que  l’internet pénètre nos communautés jusqu’au plus profond afin que l’utilisation du TIC soit vraiment une réalité dans nos Etats », a-t-il ajouté en se prononçant sur le faible débit de connexion internet. 

Mobiliser davantage des ressources

Ouvrant les travaux, Mme Tsegan a salué un  thème avant-gardiste. Selon la présidente de l’assemblée nationale togolaise, l’accès à l’enseignement secondaire et universitaire, la formation à distance et les ressources éducatives numériques, le pouvoir d’attraction des établissements d’enseignement et leur rôle central dans le pays ainsi que la recherche dans les secteurs prioritaires pour le développement de l’espace CEDEAO sont autant de dimensions qui vont orienter les pouvoirs publics au cours des prochaines années.

Cependant, la députée de Kpélé reconnait que le Togo et les autres Etats membres de la CEDEAO ont des difficultés en matière des formations à distance

« Nos Etats, pris individuellement, éprouvent d’énormes défis en matière d’infrastructures indispensables à des formations en ligne », a précisé Mme Tsegan qui recommande « Nous devons mobiliser davantage de ressources pour répondre aux attentes qui sont immenses, d’où l’intérêt de la mutualisation des ressources et des expertises pour déboucher sur des solutions intégrées et partagées ». 

Notons que les ministres  Cina Lawson et Majesté Ihou-Wateba ont avant l’ouverture des travaux, partagé l’expérience du Togo sur le e-learning. 

OTR