Ad Top Header
Togo Breaking News

Togo Breaking News

Le Prophète Esaie Dekpo passe ses dernières heures en prison. L’homme de Dieu proche de l’ancien Premier ministre du Togo, Gabriel Messan Agbeyome Kodjo, détenu depuis septembre 2020 pourra recouvrer sa liberté d’ici mi-janvier. Tel est le verdict final de la justice togolaise qui le poursuit pour trouble à l’ordre public.

Le Patronat de la Presse Togolaise (PPT) qualifie d’excessive la décision de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC)  à l’égard du journal « L’Indépendant Express ». Pour cette organisation, la HAAC a tué « la mouche avec un marteau » en décidant de la saisine du Tribunal de Première Instance de Lomé aux fins du retrait de récépissé du journal de Carlos Ketohou. Isidore Sassou Akollor et ses collègues disent craindre pour la décapitation du PPT et lancent un cri d’alarme.

Ville historique et surtout minière, Tabligbo fait partie de nos jours des localités togolaises  où le délabrement des infrastructures de toutes sortes fait saute aux yeux. De Tchékpo à Sédomé en passant par Ahépé, Kouvé, Gboto et Sika- Kondji, Yoto  reflète l’image d’une préfecture abandonnée et oubliée en matière de développement. Face à cela, Dégbè kokou Dagbé se lance dans la réhabilitation de Yoto 3. 

Le nouveau couvre-feu instauré par le gouvernement togolais pour prévenir une flambée des contaminations après les fêtes prend fin ce 3 janvier. Le monitoring de la période est assuré par la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et les organisations de société civile (OSC) sous la coordination du ministère en charge des droits de l’homme. Pour une des rares fois, le couvre-feu s’est déroulé sans bavures.

Carlos Ketohou a recouvré samedi sa libération. Le Directeur de publication de Indépendant Express a été interpellé nuitamment le 29 décembre dernier par des forces de l’ordre à son domicile. On apprendra plus tard que l'arrestation fait suite à la publication d’un article sur le vol des cuillères dorées par des ministres d’un gouvernement.

La pandémie à la Covid19 connaît une nouvelle vague dans plusieurs pays occidentaux. En plus, il a été trouvé en Angleterre et en Afrique de nouvelles souches du virus plus contagieuses. Le Togo veut continuer à protéger sa population afin d’éviter une possible nouvelle vague de contamination à compter de janvier 2021.

Le Ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur dresse le bilan diplomatique de l’année. Pour Prof Robert Dussey, l’année 2020 a été une année compliquée pour le fait que la plupart des grandes rencontres internationales ont été annulées. Mais les péripéties de 2020 n’ont pas empêché le Togo à œuvrer pour la paix et de la stabilité dans plusieurs pays dont le Mali. L’année a également été marquée l’aboutissement des négociations entre l’Union Européenne et l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP). Robert Dussey a été le négociateur en chef pour les pays ACP. Le chef de la diplomatie togolaise n’a pas passé sous silence les diverses activités menées durant l’année par ses services ainsi que sa tribune publiée relativement à la pandémie du coronavirus.

Carlos Ketohou, le Directeur de publication de l’Indépendant Express a été arrêté mardi nuit à son domicile par une horde de gendarmes. Le journaliste avait pourtant été convoqué par le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie sur ce  mercredi.

Présente au Togo depuis 2014, Santé Intégrée est une organisation internationale qui œuvre pour l’amélioration du système de santé au Togo. Ces derniers mois, elle s’est engagée aux côtés  des autorités togolaises  pour la  lutte  contre la pandémie à coronavirus au Togo. Mardi, cette organisation a présenté à la presse  le bilan 2020 de sa contribution à la riposte nationale à la Covid-19.

Le gouvernement togolais est fidèle à sa ligne de conduite dans la gestion de la pandémie du coronavirus. Constatant la recrudescence des cas de la Covid19 dans plusieurs pays du monde et particulièrement en Afrique de l’Ouest, les autorités togolaises comptent éviter l’augmentation incontrôlée des cas après les fêtes de fin d’année. Les mesures restrictives relatives à cette période expliquent mieux cette volonté.

Page 2 of 172
OTR