Ad Top Header

Au Togo, les services de soins de santé tournent au ralenti ce vendredi 02 avril sur toute l'étendue. Les agents de santé sont en  sit-in dans tous les hôpitaux publics pour manifester contre ce qu'ils appellent  affectations punitives en leur sein.

Les syndicats de santé ont bénéficié mardi d'un soutien des centrales syndicales du Togo. Il s’agit d’un don de masques de protection dont la valeur est estimée à 3,5 millions Fcfa. Le but est d’aider les praticiens hospitaliers à persévérer dans la  riposte à la Covid19.

Les agents de santé du public et du privé entament une mobilisation contre Prof  Moustapha Mijiyawa, ministre togolais de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel. Lundi, une assemblée générale synchronisée dans 31  hôpitaux a été organisée dans ce sens.

Des agents de santé du public et privé sont très remontés contre Prof Moustapha Mijiyawa. Pour eux, il y a  une légèreté et un mépris dans la prise en compte de leurs préoccupations par leur  ministre de tutelle. A ce dernier, ils donnent un moratoire d’une semaine pour réagir aux points soulevés au cours de la rencontre du 27 octobre dernier. Dans le cas contraire, Prof Mijiyawa fera face à une « révolte du bon sens ».  

Au Togo, la propagation du coronavirus  au sein du personnel soignant devient de plus en plus inquiétante. Selon les chiffres officiels, à cette date du 31 août, environ 80 agents de santé ont contracté le Covid-19. Pour inverser la tendance, le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) démarre une mission dans 15 structures sanitaires de l’intérieur du pays.

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) a reçu en fin de semaine dernière un nouveau soutien dans le cadre de sa campagne « Solidarité nationale pour le personnel soignant ». Cet appui vient au moment où les agents de santé du Togo expriment le besoin de matériel de protection contre la covid-19 dans les hôpitaux.

Le corps médical togolais vit ces jours-ci  une situation difficile. Le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) et les autres sont en manque de masques, visières, blouses et thermo flash en ce moment où la Covid19 connait une recrudescence au Togo. Mercredi,  le Syndicat a reçu un nouveau soutien.

Le ministère togolais de la santé vient de valider un projet dénommé « corridor de soins ». Le projet est initié par le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT). Il sera  bientôt lancé dans tous les hôpitaux au Togo.

Solidarité Togo Vaincre CoVid-19 a offert mardi à Lomé, un chèque de 1.000.000 de FCFA et 5000 bavettes au Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT). L’action s’inscrit dans le cadre de l’appel de solidarité lancé par le chef de l'Etat, Faure Gnassingné pour lutter contre la Covid-19 au Togo. Les donateurs affirment ainsi leur engagement à accompagner le personnel soignant qui est quotidiennement au front.

Les enseignants chercheurs de l’université  de Lomé et la Solidarité Covid-19 Togo ont fait chacun de nouveaux dons au Synphot samedi à Lomé. A l'occasion, les enseignants recommandent au gouvernement togolais de rendre obligatoire le port des masques. Quant à la Solidarité Covid-19 Togo, elle en appelle à un renforcement des gestes barrières.

Page 1 of 3
OTR