Ad Top Header

Le Ton de la Jeunesse Patriotique (TJP) célèbre ce 02 octobre la journée internationale de la Non Violence. L'actualité obligeant, l'organisation a dû préférer s'adresser aux acteurs politiques que de mener des activités de proximité. Face à la presse, le TJP a demandé à ces derniers de mettre de l'eau dans leur vin pour sortir le Togo de son instabilité actuelle.

Komi Selom Klassou a enfilé dimanche le manteau du cadre d'Union pour la République (UNIR) et a présidé un meeting de sensibilisation du parti sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles dans le Haho. L'exercice du Premier Ministre a consisté  à expliquer aux militants, sympathisants de Notsè comment et pourquoi les réformes politiques  trainent tant depuis 11 ans. Plusieurs autorités traditionnelles notamment le roi Agokoli IV, des ministres du gouvernement et d'autres cadres d'UNIR ont pris part à la séance de sensibilisation.

A la suite de la journée « Togo Mort » de vendredi dernier, l’opposition togolaise annonce de nouvelles manifestations à Lomé et à l’intérieur du pays. La marche du 04 octobre est dénommée « marche d’ultime avertissement » et celle du jeudi 05 octobre est dite « marche de la colère ». Sur le fond, les revendications n’ont pas vraiment évalué. La coalition de l’opposition exige toujours le retour à la Constitution de 1992 et l’effectivité du vote de la diaspora.

Aux lendemains du vote à l’Assemblée nationale par les députés de la majorité au 2/3 du projet de loi portant modification constitutionnelle introduit par le gouvernement, les autorités togolaises ont décidé d’enclencher le processus du renouvellement de la CENI dans la perspective d’un possible référendum. L’opposition parlementaire et extra-parlementaire ont été invitées à proposer des commissaires. Au niveau de l’opposition, on estime que la démarche n’est ni plus ni moins qu’une provocation.

La coalition CAP2015-G6-PNP-CAR-SDP a dévoilé dimanche un nouvel agenda de son activité pour la  semaine du 25 septembre au 1er octobre. Essentiellement, il sera  question pour ces forces de l'opposition togolaise de se souvenir des martyrs de ces derniers jours. Une journée Togo Mort est annoncée pour vendredi prochain.

La présidente du CAP 2015 répond à  Antonio Guterres, Secrétaire général de L'ONU suite à son appel aux politiques togolais à aller au dialogue. Reçue dimanche sur Radio Pyramide, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a indiqué que l'opposition togolaise, ne ferme pas la voie aux pourparlers. Cependant, dans la situation actuelle, elle dit ignorer le sujet qui va être débattu. Occasion également  pour la responsable de la CDPA de revenir sur l'ambiance qui règne actuellement au sein de la coalition que forment le CAP 2015, Groupe des Six, le CAR et le PNP de Tikpi Atchadam.

La communauté internationale a les yeux tournés vers le Togo.  La crise qui prévaut actuellement dans le pays en est la raison.  En marge de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se déroule actuellement à New-York, le Secrétaire général de l’organisation a eu une rencontre avec le Premier Ministre togolais, Sélom Klassou. A l’issue des échanges, Antonio Guterres a invité les acteurs politiques togolais à un dialogue constructif pour réaliser les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

La Commission électorale nationale indépendante du Togo (CENI) n’est toujours pas active. Elle doit connaître un renouvellement dans les prochains jours dans la perspective des consultations électorales qui s’annoncent dont le référendum. L’opposition extraparlementaire et la société civile sont invitées à proposer des candidats.

Un nouveau  mouvement  vient de voir le jour au Togo.  Il s’agit du front citoyen dénommé "TOGO DEBOUT" qui entend  jouer sa partition dans la crise socio-politique que traverse  le Togo ces derniers mois. Il a été présenté à  la presse vendredi à  Lomé. 

Le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) poursuivent leur croisade contre la non-violence au Togo. Après  la Blue Zone de Lomé, la maison des jeunes d'Amadahomé, ils étaient vendredi au palais des congrès de Lomé où ils ont tenu une rencontre citoyenne de sensibilisation sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles: la jeunesse face aux enjeux socio-économique et politique.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN