Ad Top Header

François Akila-Esso Boko est omniprésent dans l’actualité politique togolaise ces jours-ci comme en 2005. L’ancien ministre de l’intérieur de Gnassingbé Eyadèma a annoncé son retour au Togo depuis quelques temps. Et si le mystère qu’il fait autour de sa candidature à la présidentielle de 2020 n’est qu’un mirage, c’est plutôt le sort qui sera réservé à l’ancien officier des Forces armées togolais (FAT), une fois qu’il foulera le sol togolais qui préoccupe plus d’un.

La Coalition de l’opposition togolaise a dévoilé mardi les conclusions de ses journées de réflexion. On retient que le regroupement entend se réorganiser et poursuivre la mobilisation populaire pour obtenir les réformes constitutionnelles et institutionnelles. La Coalition s’est restructurée et prévoit participer aux prochaines élections locales en groupe. La même stratégie est prévue pour l’élection présidentielle de 2020 avec le choix d’un candidat unique. Elle s’engage à tout mettre en œuvre pour gagner la prochaine présidentielle et faire du mandat, une transition devant impliquer tous les acteurs.

Nicolas Lawson a annoncé jeudi sa candidature pour les élections présidentielles de 2020 au Togo. Le président national du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) qui n’a toujours pas digéré sa défaite en 2010, considère sa prochaine candidature comme un rachat devant faire bouger les lignes dans le pays. Dès lors, il demande à ses militants d'ignorer les futures élections locales pour se concentrer sur la présidentielle 2020.

OTR