Ad Top Header

Le Président nigérien, Mahamadou Issoufou s’est entretenu lundi avec la cheffe de Mission d’Information et de Contacts de l’OIF et les autres chefs de missions d’observations électorales. La rencontre fait suite à la tenue du 2e tour de l’élection présidentielle du 21 février dernier dans le pays.

Yawa Djigbodi Tsegan a conduit la Mission d’Information et de Contact de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au Niger le week-end dernier du 21 au 30 décembre. La mission s’inscrit dans le cadre des élections présidentielle et législatives organisées dans ce pays. A la fin de la mission, la présidente du Parlement togolais et d’autres chefs de missions ont été reçus par le président nigérien, Mahamadou Issoufou.

Le Chef de l’Etat togolais a effectué un rapide tour mardi dans le Sahel. Faure Gnassingbé s’est rendu successivement à Niamey au Niger et à Ouagadougou au Burkina-Faso. Selon la Présidence togolaise, il s’agissait de visites d’amitié et de travail dans ces 2 pays.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieur a effectué vendredi une visite à Niamey au Niger. Ce déplacement de Prof Robert Dussey s’inscrit dans le cadre de la 47ème session du Conseil des Ministres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI). A l’occasion, il a été reçu par le Chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou à qui il a transmis un message de Faure Gnassingbé.

Le Président de la République du Niger a expliqué lundi les raisons qui justifient son refus de briguer un troisième mandat à la tête de son pays.  Mahamadou Issoufou estime que triturer la constitution pour se maintenir au pouvoir est un coup dur pour les valeurs démocratiques nigériennes. M. Issoufou ne critique pas ses homologues des autres  pays africains où le sujet fait polémique mais indique que chaque Etat est un cas particulier.

OTR