Ad Top Header

Kofi Yamgnane accuse les autorités togolaises pour la gestion qu’elles font de la crise du Coronavirus (COVID-19). Le franco-togolais note que les dirigeants ne sont pas en mesure de protéger les populations. Pour ce faire, il appelle le peuple togolais à se lever pour reprendre le « pouvoir » après la pandémie du Coronavirus.

Le responsable du mouvement politique Sursaut-Togo se prononce sur la crise politique en cours au Togo et pense que les lignes ont bougé cette fois-ci. Kofi Yamgnane appelle le président français, Emmanuel Macron à poser des actes conformément à ses dernières déclarations sur le Togo. L’ancien ministre français estime que la France doit tout mettre en œuvre pour que l’alternance soit une réalité au Togo.

Kofi Yamgnane, le patron du mouvement politique Sursaut est furieux contre le pouvoir togolais. Dans une note qu’il a publiée il y a quelques jours l’ancien ministre français dénonce le maintien en détention « sans aucune preuve » depuis janvier 2013, des togolais arrêtés, accusés d'avoir provoqué les incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara.

Kofi Yamgnane, Président de Sursaut-Togo vient de lancer une pétition pour obliger le gouvernement togolais à reprendre le processus devant conduire aux prochaines élections locales. Dans sa pétition, M. Yamgnane accuse le gouvernement de n’avoir pas cherché le consensus sur les fondamentaux d’un Etat de droit à travers un dialogue.

OTR