Ad Top Header

La gendarmerie nationale vient d’arrêter une dizaine de cambrioleurs ainsi que leurs complices. C’est suite à plusieurs plaintes venant d’Adidogomé, Sagbado, Ségbé et leurs environs. Des complices en fuite dans un pays voisins sont recherchés avec la contribution d’interpol.

La gendarmerie togolaise a procédé à l’arrestation le 27 avril dernier de 2 arnaqueurs. Il s’agit d’un camerounais et un ivoirien. Les 2 malfrats ont été appréhendés à l’espace Bonke de Lomé.

Les forces de l’ordre et de sécurité togolaise sont à fond dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes. Le 14 avril dernier, la gendarmerie togolaise a opéré une importante pêche. 12 individus, tous de nationalité nigériane, résidant à Adidogomé, ont été arrêtés pour arnaque et chantage.

La gendarmerie togolaise a saisi vendredi une importante somme de fausses monnaies d’une valeur total de 12,3 millions de Fcfa. Les faux billets ont été saisis suite à un constat d’accident survenu à Togblekopé (banlieue nord de Lomé).

Les forces de défense et de sécurité ont effectué jeudi une descente dans la localité de Ségbé, près de la frontière Togo-Ghana. Cette descente entre dans le cadre d’une vaste opération de sécurisation du territoire togolais dans un contexte de flambée de l’insécurité. Des armes et des cartouches ont été saisies alors que 42 personnes ont été interpellées.

Le  Général Damehame Yark donne des précisions sur la descente inopinée de jeudi 11 mars  des forces de défense et de sécurité dans les localités de Gbodjomé, Payimé et leurs environs. Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, il a été question d’une opération de prévention et de lutte contre la criminalité. A l’arrivée plusieurs personnes ont été arrêtées. Des engins et d’importantes substances psychoactives ont été  aussi saisis.

Difficile d'aller et de revenir dans certains quartiers de la capitale togolaise ce jeudi. Tôt ce matin des forces de défense et de sécurité ont encerclé des localités au sud-est de Lomé. Une situation inhabituelle qui serait due à l'insécurité ces derniers temps au Togo.

Wodedzou Kossi Edem alias «Togbui Zéwouto » va continuer à défier « Jésus » et « Jéhovah » à la Prison civile de Lomé. Le charlatan qui s’est spécialisé dans la profanation de la Bible ces dernières années a été déposé à la maison d’arrêt de Lomé vendredi, en même temps que certains de ses disciples.

Le charlatan surnommé « Togbui Zewouto » fait le buzz depuis un temps dans les foras de discussions au Togo. Ancien évangéliste devenu animiste, Edem Kossi Wodedzou, de son vrai nom, reprend un vieux combat de religion brûlant la Bible par ici ou s’attaquant à des pasteurs par là. Il vient d’être convoqué par le Service centrale de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC). L'intéressé devra se rendre dans les locaux de la Gendarmerie accompagné de 9 de ses disciples.

L’Ambassade de  France au Togo a offert vendredi à la Gendarmerie  Nationale Togolaise un don de matériels de transmission. Le don a été remis au Colonel Yotrofeï Massina, le Directeur général de la Gendarmerie par le premier conseiller de l’ambassade.

Page 1 of 5
OTR