Ad Top Header

Faure Gnassingbé n’a pas trouvé de mots pour traduire ce qu’il a ressenti à son arrivée à Sokodé. Théâtre de la contestation populaire et des violences enregistrées entre août 2017 et décembre 2018, Sokodé a drainé du monde jeudi pour accueillir le candidat UNIR. Et pour Faure Gnassingbé, qui s’attend à une victoire retentissant, c’est le plus beau cadeau de toute la campagne.

Le candidat de l’Union pour la République a salué mercredi la mobilisation de la population d’Amou-Oblo. En meeting dans cette localité, Faure Gnassingbé a demandé aux militants de son parti de sortir massivement voter le 22 février prochain pour lui offrir un nouveau mandat qui permettra de renforcer la cohésion nationale.

Faure Gnassingbe a effectivement animé son meeting prévu à Adéta mercredi. Le candidat de l'Union pour la République (UNIR, au pouvoir) a saisi cette occasion pour faire des éloges à Yawa Tsegan, la Présidente de l’Assemblée nationale fille du milieu. De même, M. Gnassingbe a détaillé son programme de société notamment en ce qui concerne la santé et l'éducation.

Les cadres UNIR de la Préfecture de la Kéran continuent de mobiliser les populations de ce milieu pour la réélection de Faure Gnassingbé. Le Chef de l’Etat sortant, candidat à sa propre succession, a tenu un meeting dans cette localité vendredi dernier. Occasion pour Sylvain Atoute Outchantcha, le coordonnateur de sa campagne dans la Kéran, de lui promettre la victoire devant lui permettre de "consolider les acquis" de sa gouvernance.

La campagne pour l’élection présidentielle de 2020 a démarré jeudi. Les différents états-majors ont fini de peaufiner leurs stratégies et sont descendus sur le terrain. Vendredi, Faure Gnassingbé tient 3 meetings dans le Nord du pays. A Niamtougou, il a invité ses partisans à oeuvrer pour sa victoire dans le respect des adversaires, tout en dénonçant une provocation.

L'Association « Jeunesse de la Préfecture d’Agoè-Nyivé en Action au Soutien de son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé (JPANAS-SEFEG/D) a lancé dimanche ses activités. Les responsables de l’association ont affirmé leur soutien total au candidat du parti Unir à l’élection présidentielle du 22 prochain.

L’association des Jeunes Engagés Unis pour une Nation Emergente (JEUNE) a tenu samedi une conférence publique à Lomé. La rencontre a réunie de jeunes entrepreneurs et des responsables du parti UNIR. Les membres de cette organisation veulent encore voir Faure Gnassingbé à la tête du pays pour continuer à bénéficier des marchés publics.

C’est un autre aller-retour rapide Lomé-Libreville-Lomé qu’a effectué jeudi le Chef de l’Etat togolais. Faure Gnassingbé a évoqué avec Ali Bongo la coopération bilatérale et les questions d’ordre sécuritaire. Le Président s'est offert un bain de foule des ressortissants togolais vivant au Gabon à sa sortie de l'aéroport de Libreville.

Pour Jean Pierre Fabre, les députés de la 6è législature ont mis le Chef de l’Etat togolais en difficulté. L’ex-chef de file de l’opposition estime qu’ils ont modifié la Constitution togolaise d’une façon qui empêche le Chef de l’Etat d’être candidat à la présidentielle de février 2020. Partant, le président national de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a déclaré mardi avoir déposé auprès de  la Cour constitutionnelle, un recours en invalidation de la candidature de Faure Gnassingbé. Aboudou Assouma et Kouami Amados-Djoko de la haute Cour sont également dans le viseur du candidat à la Présidence togolaise.

Il s’est tenu à Lomé samedi un sommet international sur le trafic et la consommation des faux médicaments. C’est le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé qui a présidé les travaux en présence des Présidents Yoweri Museveni de l'Ouganda et Macky Sall du Sénégal. Le sommet a été sanctionné par un document dénommé « La déclaration de Lomé ».

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN