Ad Top Header

Le Président togolais, Faure Gnassingbé a effectué jeudi une descente au niveau de la frontière d’Aflao. Théâtre des tracasseries dont sont victimes les ressortissants de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la frontière d’Aflao est un prototype des obstacles à la libre circulation des personnes et des biens dans la région. Faure Gnassingbé est allé appeler les agents à appliquer les textes pour changer la donne.

Faure Gnassingbé n’aura pas du temps pour savourer son élection à la présidence tournante de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Quatre jours seulement après le sommet de Monrovia, le président togolais s’est rendu mercredi à Abuja au Nigéria pour une séance de travail.

« Ce choix porté sur le Togo et sur ma modeste personne, je l’accepte humblement. Je l’accepte non seulement avec honneur et fierté aussi et surtout avec responsabilité et détermination. Je saisis cette occasion pour vous exprimer, au nom du peuple togolais et du gouvernement togolais, toute ma gratitude et toute ma reconnaissance pour la confiance sans cesse renouvelée que vous n’avez cessé de nous témoigner. Cette confiance s’est récemment manifestée par la désignation du Togo pour superviser la coordination de la riposte régionale contre la maladie à virus Ebola. Elle se manifeste encore aujourd’hui à travers mon élection à ce rôle très important de coordination et d’orientation qu’est celui de président en exercice de la CEDEAO ». C'est la première déclaration du président togolais, Faure Gnassingbé, porté dimanche à la tête de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Les différentes attaques du groupe Etat islamique n’auront pas raison de la détermination du pays des pharaons à venir à bout du terrorisme et éliminer ses racines et ses origines. Cette position est affichée par le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sisi dans une lettre réponse qu’il a adressée au président togolais, Faure Gnassingbé, qui lui avait envoyé le 26 mai dernier un message suite à l’attaque de Menya.

Le Chef de l'État, Faure Gnassingbé a reçu jeudi en audience le président de la Commission de l'Union Économique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Abdallah Boureima est venu présenter sa feuille de route au président togolais.

« la désignation à la tête de la Communauté, d’un Chef d’Etat, coutumier des coups de force de tout genre et de surcroît réfractaire à toute réforme politique et électorale devant favoriser la promotion de telles valeurs, est un danger pour la poursuite des efforts de démocratisation des pays membres et risque de discréditer l’ensemble de la Communauté ».

Le Sommet Islamique Arabo-Américain qui a réuni depuis samedi une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernements s’est achevé dimanche à Riyad. Le président togolais, Faure Gnassingbé a pris activement part aux travaux qui ont abouti à la création d’un centre international de lutte contre l’extrémisme.

Le Président togolais est arrivé samedi à Ryad en Arabie Saoudite. Faure Gnassingbé est invité par Salman Bin Abdulaziz Al Saud, le roi saoudien à participer au Sommet islamique Arabo-américain qui se tient depuis ce jour.

Faure Gnassingbé était mercredi à la rencontre des populations de Wawa dans la région des Plateaux. Le chef de l'Etat togolais était allé échanger avec des producteurs de cacao à Zogbégan. C'est sur son compte twitter qu'il l'annonce.

Nicéphore Soglo, l’ancien président du Bénin est retourné cette semaine à ses sources. Du 16 au 17 mai derniers, M. Soglo a séjourné au Togo et surtout en famille à Badou (150 Km de Lomé).

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN