Ad Top Header

Les acteurs nationaux œuvrant dans le domaine de l’énergie renouvelable s’organisent au mieux pour aider le Togo à  atteindre le 7ème des Objectifs de Développement Durable (ODD). Ils viennent de porter sur les fonts baptismaux la  Synergie des Acteurs des Energies Renouvelables au Togo (SAERT). L’assemblée générale constitutive de cette faitière a eu lieu vendredi à Lomé et a permis d’élire un premier bureau de 11 membres.

Mila Aziable et Dona Jean-Claude Houssou respectivement président du Haut Conseil Interétatique (HCIE) du Togo et du Bénin reviennent à leur tour sur la nécessité pour chaque  pays d'importer de ses besoins complémentaires en énergie. A la 105è session extraordinaire tenue le 25 mars dernier à Cotonou au Bénin, les deux ministres de l'énergie réitèrent la décision de dissoudre la Communauté Électrique du Bénin (CEB).

Le Centre Régional d'Etudes et de Formation en Energies Renouvelables (CREFER) rouvre ses portes. Cette première école en énergie renouvelable a effectué une nouvelle rentrée lundi. Cette promotion compte près de 100 nouveaux étudiants venus de différents pays d'Afrique francophones.

Le gouvernement togolais a bénéficié mardi d’un don de plus de 6 milliards de francs CFA de la part de l’Union Européenne. Ce financement entre dans le cadre du Programme d’électrification solaire pré-payée pour les populations rurales (CIZO). Les documents ont été paraphés par le Ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, le Ministre des Mines et des Energies, Dèdèriwè Ably-Bidamon, le Chargé d'Affaires de la Délégation de l’Union Européenne au Togo, Bruno Hanses et de la Directrice Générale de la région Ouest de la Banque Africaine de Développement, Akin-Olugbade.

En séjour au Togo, le Président Directeur Général de la compagnie Énergie de France (EDF) a été reçu mercredi en audience par le Chef de l’Etat togolais. Jean-Bernard Levy a discuté avec Faure Gnassingbé partenariat entre sa structure et BBOXX dans le cadre du projet CIZO. Ce projet présidentiel entend éclairer tous les ménages grâce à l’énergie solaire.

Le Ministre togolais en charge des Énergies, Marc Ably-Bidamon, a pris part jeudi au « One Planet Summit » sur le changement climatique tenu jeudi à Paris. Cette rencontre a été l’occasion pour lui d’évoquer l'Initiative de Lomé, un cadre approprié, mis en place par 6 Chefs d'État, notamment ceux du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Gabon et du Togo.

Blitta s’apprête à bénéficier de la nouvelle stratégie d’électrification du Togo lancée en grande pompe l’année dernière par le gouvernement. La ville située à plus de 266 Km  au nord de Lomé disposera bientôt d’une centrale solaire photovoltaïque de 30 MW. L’annonce a été faite mercredi en conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Le gouvernement togolais compte mobiliser des investisseurs pour la réalisation du projet d’électrification de 317 localités à partir des mini-réseaux. Il a organisé dans ce sens mercredi à Lomé, en partenariat avec l’Union Européenne, la GIZ et l’Alliance pour l’électrification rurale (ARE), une rencontre dénommée ‘Atelier Off-Grid B2B Togo’. L’idée est de mobiliser les investisseurs du secteur des énergies renouvelables sur les modèles de structuration prévu et le type de localité rurale électrifiée que le Togo envisage.

Le Plan national de développement (PND) du Togo intéresse des investisseurs. Des investisseurs américains de Credo Group, holding partenaire de la société togolaise DODAN, sont arrivés samedi à Lomé. Ils discuteront d’un accord avec le gouvernement dans le domaine de l’énergie.

Le programme de développement des énergies renouvelables au Togo (PDERT) piloté par WASCAL-Togo s’exécute parfaitement. Après l’identification des problèmes liés à l’énergie renouvelable au Togo, le comité a ouvert mercredi à Lomé une réunion de validation de l’étude de faisabilité dudit  Programme.  Elle est organisée par l’université de Lomé, engagée à mettre son expertise au profit du développement des énergies renouvelables au Togo.

Page 1 of 2
OTR