Ad Top Header

Au Togo, la propagation du coronavirus  au sein du personnel soignant devient de plus en plus inquiétante. Selon les chiffres officiels, à cette date du 31 août, environ 80 agents de santé ont contracté le Covid-19. Pour inverser la tendance, le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) démarre une mission dans 15 structures sanitaires de l’intérieur du pays.

La Covid19 écume plusieurs secteurs du territoire. Le risque de contamination demeure élevé au niveau de certains services. Certaines situations inquiétantes ont poussé le ministre de l’économie et des finances a soumettre tout le personnel du Centre administratif des services économiques et financiers (CASEF) au dépistage. Des cas positifs se sont révélés et Sani Yaya a adopté des mesures pour sécuriser ce service très fréquenté.

Face à la pandémie de Covid19, les autorités togolaises ont adopté de nouvelles mesures. Elles concernent toutes les préfectures et seront expérimentées pour la préfecture des Lacs. Cette région connaîtra la cérémonie de la prise de la pierre sacrée le 10 septembre. Un bouclage sera en vigueur à  compter du 3 septembre prochain.

Le gouvernement togolais prend de mesures additionnelles de lutte contre la pandémie à l’intention des populations de Tchaoudjo, Tchamba et Sotouboua.  24 heures après l’effectivité du bouclage de ces préfectures et le démarrage du couvre-feu, l’autorité nationale ordonne la fermeture des lieux de culte et de prière dans lesdites localités. Par ailleurs, les horaires du couvre-feu sont aussi modifiés.

C’est une nouvelle situation que les autorités togolaises sont tenues de gérer. Une personne positive au coronavirus a trouvé des moyens pour falsifier les résultats. En l’espace de 24 heures, le test qui était positif est subitement devenu négatif. Le principal concerné est aux arrêts, ses complices sont recherchés.

Les autorités togolaises ont annoncé lundi l’instauration d’un couvre-feu dans 3 villes qui seront également bouclées jusqu'à nouvel ordre. La mesure qui prend effet à compter de mardi concerne Sokodé, Tchamba et Adjengre. Pour le gouvernement, il est question de limiter la propagation inquiétante du coronavirus au niveau de ces localités.

L’Université de Lomé pourra entamer les essais thérapeutiques de ses 4 phytomédicaments identifiés comme des immuno-stimulateurs de l’organisme contre la COVID-19. Les difficultés financières évoquées récemment par la Commission contre la pandémie de la Covid-19 (COMUL) sont désormais un lointain souvenir. Les moyens ont été trouvés et les tests démarrent en septembre prochain.

L’Institut national d’assurance maladie (INAM) multiplie les initiatives pour améliorer ses prestations aux assurés. L’établissement public de protection sociale vient de lancer une enquête de satisfaction des assurés et ses partenaires. Objectif ultime, améliorer les mesures prises contre la propagation du coronavirus.

Les structures de base du parti Union pour la République (UNIR) s'activent pour l'intensification de la sensibilisation contre le coronavirus. Samedi, le délégué communal du Mouvement des jeunes pour UNIR (MJU), Aimé Djikounou a convenu samedi avec les chefs des 26 villages du canton d’Aflao-Sagbado de nouvelles méthodes de riposte à la Covid-19. Pour l’heure l’hypothèse de fermeture de bars ou restaurants  est écartée. Le maire de Golfe 7 opte pour une nouvelle forme de sensibilisation.

Cristina Martins Barreira félicite le Togo pour son engagement contre la pandémie à coronavirus. La Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne en fin de mission au Togo révèle  que le Togo est l’un des pays où les actions initiées contre la Covid-19 portent des fruits. Cette déclaration a été faite par  l’Ambassadrice mercredi à Lomé à l’occasion du lancement du projet de prise en charge psychologique des personnes atteintes de la Covid-19 et de la campagne de sensibilisation de masse sur la pandémie à coronavirus.

OTR