1

Commission des réformes: Awa Nana n’a pas été évacuée

La Commission de réflexion sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles poursuit son périple en région pour recueillir les avis des populations sur la question des réformes. Vendredi, elle a posé ses valises à Kpalimé. Les travaux ont été ouverts par la présidente Awa Nana-Daboya et se poursuivent sous l’égide de Dago Yabre, membre de la commission.

Pendant que les travaux de la Commission se sont ouverts vendredi matin à Kpalimé, sa présidente s’est retirée suite à un coup de fatigue. 

Des sources proches de la délégation indiquent que Mme Awa Nana qui sillonne le Togo depuis environ un mois a senti un petit malaise et a simplement besoin d’un peu de repos.

Contrairement aux informations selon laquelle l’ex-magistrate aurait été évacuée, il n’en est rien selon des membres de la Commission.

« Mme Nana-Daboya s’est retirée dans sa chambre d’hôtel mais n’a pas été évacuée comme il est indiqué sur les réseaux sociaux. Elle a simplement besoin de repos pour reprendre les travaux… », nous a confié un membre de la Commission.

{loadmoduleid 210}

Pendant ce temps, les travaux se poursuivent et les échanges se déroulent actuellement avec les populations de la préfecture de Klotto à Kpalimé. C’est M. Yabre qui coordonne la rencontre du début jusqu’à la fin.

Selon la même source, Awa Nana a regagné la table officielle peu avant 13 heures GMT.

Pour l’heure, les avis des populations de Klotto ne divergent pas de ceux déjà émis par les populations des autres préfectures déjà visitées. Les propositions tournent autour de la limitation du mandat présidentiel à deux termes de cinq ans, des élections à deux tours, un mécanisme favorisant l’alternance au pouvoir sans oublier la redistribution équitable des ressources du pays, etc.