1

Climat: 90% d’engagement avec le PALCC qui connaît une réussite

La coordination nationale du Programme d’Appui à la Lutte contre le changement Climatique (PALCC) a dressé mardi un bilan satisfaisant des 12 premiers mois de sa mission. Initié dans le but d’augmenter la résilience des populations et écosystèmes au Togo face aux changements climatiques,  PALCC est de nos jours à 90% d’engagement. Barerema Afelu, le Coordonnateur du programme estime que les efforts vont se poursuivre  pour une réussite totale.

La coordination nationale du Programme d’Appui à la Lutte contre le changement Climatique (PALCC) a dressé mardi un bilan satisfaisant des 12 premiers mois de ce programme. Initié dans le but d’augmenter la résilience des populations et écosystèmes au Togo face aux changements climatiques,  PALCC est de nos jours à 90% d’engagement. Barerema Afelu estime que les efforts vont se poursuivre  pour une réussite totale.

PALCC a pour objectif général d’appuyer le Togo dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par le changement climatique et contribuer à l’émergence d’une économie résiliente et à faible émission de  carbone.

{loadmoduleid 210}

Le Programme couvre la période de juillet 2017 au 31 octobre 2021. A un an de réalisation, les exécutants notent que le projet a contribué à l’amélioration des conditions de vie des communautés à la base.

« Nous sommes  à 583 employés crées seulement à un an de projet, on a les AGR ; on appuie les communautés dans les activités d’élevage traditionnel, de foresterie communautaire, de transformation de produits forestiers non lignés. Bref tout ce qui permet aux communautés de bénéficier de réconcilier leurs besoins économiques aux exigences écologiques environnementales », a dressé Barerema Afelu, coordonnateur national du Programme.

Il souligne que dans  le cadre de la réalisation de ce programme, l’Office de Développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) a bénéficié d’une subvention directe de 1 million d’Euro pour augmenter durablement 660 ha de forêt étatique. Après un an de mise en œuvre, l’Office  a mis en place 240 hectares de nouvelles plantations, élaboré 4 plans d’aménagement et de gestion de forêts classées.

Exposition des stands thématiques

Dans le même temps,  5 ONG  ont été recrutées pour mettre en œuvre des actions de gestion durable des forêts et des terres sur toute l’étendue du territoire. Elles appuient les communautés riveraines des aires protégées, assurent la  formation et l’organisation des carbonisateurs et promotion des foyers et fours à bois de chauffe et charbon de bois et pour la diffusion du gaz butane.

{loadmodule mod_phocagae,ADS Article}

Ces ONG qui ont parafé un contrat avec la coordination nationale depuis le  23 septembre 2018 exposent à l’université de Lomé dans le cadre de la Semaine de la diplomatie climatique qui court jusqu’au 29 septembre prochain à Lomé.  Pendant une semaine, ces ONG vont présenter publiquement les résultats cités haut.

 « Nous sommes à 90% d’engagement. Ce qui illustre que le bilan de la première année est satisfaisant. Nous allons maintenir les efforts, mettre un accent sur les parcs nationaux et contribuer davantage à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines », a décliné M. Afelu.

Rappelons que le PALCC est financé par l’Union Européenne à hauteur de 10 millions.

{loadmoduleid 212}