1

Togo: Une candidate accouche en plein examen du BAC-2

Rich results on Google's SERP when searching for 'candidate'

Le nombre d’élèves enceintes dans les écoles au Togo ne cessent d’augmenter. L’une d’entre elles, candidate à l’examen du BAC-2, session 2021, vient d’accoucher des jumeaux.

Selon les informations parvenues à la rédaction de Togobreakingnews.info, une fille a accouché des jumeaux en plein examen du BAC 2 session 2020-2021. La jeune maman a démarré les épreuves lundi dernier dans son centre d’écrit.

La scène s’est produite au centre du lycée de Pagouda dans la Binah. La candidate devenue maman est rentrée en travail alors qu’elle composait en Allemand.

Elle a été aussitôt conduite à l’hôpital où elle a donné naissance à des jumeaux. Après une pause jeudi, elle est revenue continuer l’examen vendredi. Les épreuves écrites prennent fin samedi.

Selon une dernière enquête menée par la Direction de la planification de l’éducation en collaboration avec l’UNICEF et la Banque mondiale, entre septembre 2020 et mars 2021, 1.222 élèves sont tombées enceinte.

Notons que selon les derniers chiffres publiés sur le taux de grossesses en milieu scolaire, la région des Plateaux est en tête. Elle est  suivie de celle de Kara. Seule la région Golfe-Lomé peut s’enorgueillir d’un nombre de cas réduit.




78.341 candidats composent au BAC-2 au Togo

Rich results on Google's SERP when searching for 'BAC'

Après la fête de la Tabaski mardi, les candidats au baccalauréat 2e partie au Togo ont entamé mercredi les épreuves écrites. Ils ont ouvert le bal avec les épreuves de français et de l’Histoire et géographie. 78 341 candidats sont à l’assaut de leur premier diplôme universitaire.

Parmi les 78 341 candidats à cet examen, on dénombre 31 022 filles. Des candidats composent également dans un centre d’écrit érigé à Accra.

L’examen a démarré lundi par les épreuves facultatives. Il a connu une pause mardi en raison de la fête de Tabaski.

L’examen du BAC II marque la fin d’une année scolaire au Togo. Il s’agit d’un diplôme qui ouvre la porte des études universitaires aux récipiendaires.

Officiellement, le BAC-II reste le premier diplôme universitaire au Togo. Il sanctionne les études du secondaire.




Atikpamé: 137 élèves primés pour leur excellence

Rich results on Google's SERP when serching for 'Atikpamé'

Le journaliste Honoré Adontui a primé jeudi dernier 137 élèves à Atikpamé, une localité située dans la commune du Vo 1. C’est en présence du maire de la localité, Attissovi Afande, du corps enseignant, des parents d’élevés et les bénéficiaires que le fils de ladite localité a posé l’acte. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la 4è édition du « Prix de l’Excellence ».

Au total, 137 élèves sont répartis les mains chargées et rassurés de reprendre les classes l’année prochaine en toute quiétude à Atikpamé. Ceux-ci ont bénéficié notamment, des kits scolaires, des tenues. On compte parmi les bénéficiaires, 30 élèves les plus méritants de l’EPP Atikpamé.

Les 5 meilleurs élèves de chaque classe et les élèves les plus disciplinés ont bénéficié de kits complets. Des prix d’encouragement ont été donnés aux autres. Les kits des élèves étaient composés notamment de crayons, de gommes, d’ardoises, de stylos, de chiffons, de cahiers, de tissus kaki, d’ensemble géométrique, de règles, et de sacs pour écolier.

Le donateur a aussi mis à la disposition du corps enseignant, du matériel de travail pour mieux accompagner les apprenants.

« Les conditions pour l’éducation scolaire dans les coins les plus reculés sont souvent très compliquées. Ce prix de l’Excellence pour moi, c’est une manière de motiver mes jeunes frères et sœurs à comprendre l’importance de l’école. Bien plus, il ne suffit pas d’aller à l’école, il faut travailler davantage. La deuxième du centre au CEPD cette année dans le milieu (Adjalo Chimène) est issue de cet établissement, c’est la preuve que notre initiative porte déjà ses fruits », a exprimé Honoré Adontui, l’initiateur du projet. 

Digne fils d’Atikpamé

L’action que pose le Directeur de la Publication du bihebdomadaire « Le Correcteur » impressionne les autorités communales. Celles-ci trouvent en M. Adontui, un digne fils du milieu qui a vraiment décidé d’assister ses jeunes frères et sœurs écoliers.

« On soutient cette action d’un digne fils du milieu. Ce n’est pas la première fois que notre fils Honoré agit en faveur des élèves. De ce fait, il aide à la réalisation  de l’école gratuite pour tous. Je le lui reconnais. Le fait d’avoir pensé à tous les élèves constitue également un stimulant », a apprécié Attissovi Afande, Maire de la Commune Vo 1 qui a exhorté d’autres bonnes volontés à emboiter le pas à M. Adontui.

Selon les données statistiques, cette année, l’EPP Atikpamé a enregistré plus de 95% d’admis au CEPD.




Togo: les étudiants perçoivent leurs allocations et bourses

Rich results on Google's SERP when searching for 'étudiants'

Les étudiants togolais des universités publiques sont aux anges. Il y a eu virement de leurs allocations et bourses. Certains bénéficiaires ont commencé à toucher leur argent depuis mercredi.

Des notes de la part de quelques institutions financières ont été adressées aux étudiants. Ce qui confirme l’effectivité des virements sur leurs comptes. 

Comme convenu, la Direction Des Bourses et Stages (DBS) a tenu sa promesse. Conformément aux discussions qu’elle a eues lors de sa récente rencontre avec le collège des délégués généraux et les associations étudiantes.

« Au regard de l’avancement de l’année académique, deux tranches seront versées simultanément », selon ce qui est sorti de ladite rencontre.

Il s’agit de la sortie simultanée des deux premières tranches comptant pour l’année académique 2020-2021.




CEPD: les résultats ne seront pas proclamés mais affichés

Rich results on Google's SERP when searching for 'cepd'

Les résultats globaux de l’examen du CEPD session juin 2021 ne seront pas proclamés. Tel en ont décidé les autorités du secteur de l’éducation au Togo. Une note circulaire vient d’être envoyée aux inspecteurs dans cette logique.

Selon la note administrative, les résultats du CEPD de cette année ne seront pas proclamés. Ils seront plutôt affichés.

« Par instruction de la hiérarchie, les résultats du CEPD 2021 seront affichés demain à la première heure dans les centres d’écrit », a détaillé la lettre.

Elle précise qu’il n’y aura de proclamation pour éviter des attroupements qui sont proscrits à cause de la Covid 19.

Il est alors demandé aux chefs d’inspection de passer à la Direction régionale de l’éducation pour la réception des résultats.  

Cette année le nombre de candidats à ce premier examen dans le système éducatif togolais est de 202 986 candidats, dont 98 145 filles soit 48,35%. Ils ont été répartis dans 1 241 centres à travers toute l’étendue du territoire national.




De l’argent frais pour les étudiants togolais d’ici fin juillet

Rich results on Google's SERP when serching for 'étudiants'

Après quelques mois d’attente, les étudiants des universités publiques du Togo peuvent enfin toucher leurs allocations et bourses dans un bref délai. Une rencontre s’est tenue vendredi entre la direction des bourses et stages (DBS), le collège des délégués généraux et les associations étudiantes. Les discussions ont porté sur le traitement des dossiers des bourses et allocations des étudiants des Universités du Togo.

On retient de cette rencontre que les dossiers des étudiants, tous les grades compris ont été traités.

Et qu’au regard de l’avancement de l’année académique, deux tranches seront versées simultanément.

Selon les représentants de ces temples de savoir, cette nouvelle est plus ou moins satisfaisante.

Ainsi, le collège informe sa communauté de la disponibilité des bourses et allocations dans les prochains jours.

« Nous tenons à dire nos remerciements aux camarades étudiants principalement pour la patience observée et à tous les autres acteurs, notamment, les associations mais aussi à la direction des bourses et stages pour les efforts déployés pour le traitement des dossiers des étudiants », a exprimé le délégué général de l’Université de Lomé, Kossivi Richard Damali.

Du sourire pour les étudiants d’ici fin juillet

Contrairement au collège en question qui,  n’a pas donné plus de détails, une source indique qu’au cours de cette réunion,  les premiers responsables de la DBS ont été précis. Selon celle-ci,  le chèque sera signé lundi prochain et envoyé au trésor public.

« Ainsi, les deux premiers virements seront effectués au même moment, et ce, d’ici la fin du mois », selon l’information reçue.

Il faut rappeler qu’avant la rencontre tenue vendredi entre les parties prenantes, un appel à manifestation a été lancé par les étudiants le même jour.

Mais ceci a été avorté dans les dernières minutes au profit de la réunion.




Université d’Abomey-Calavi : Saharou Landozi dans la caste des docteurs

Rich results on Google's SERP when serching for 'universite'

Saharou Landozi a soutenu avec brio le mercredi 30 juin à la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Cotonou sa thèse de doctorat en Sciences de gestion, Finance et contrôle de gestion. Directeur de S&C S.A, il a abordé le thème « Pratique RSE et performance financière des banques au Bénin ». Le jury international lui a décerné une mention très honorable avec les félicitations.

Pour réaliser cette thèse, Dr Landozi a mobilisé la théorie des parties prenantes et adopté une démarche méthodologique qualitative et quantitative. L’objet de cette démarche est de comprendre la manière dont les pratiques internes et externes de la RSE influencent la performance et financière au Bénin à travers les dimensions sociale, sociétale, économique et environnementale.

De l’analyse des données collectées, il ressort que les pratiques au Bénin souhaitent avoir des institutions de promotion de la RSE pour les encadrer et leur apporter un support dans sa mise en œuvre. En attendant, par leurs démarches RSE, elles créent des normes de comportement et influencent le cadre institutionnel.

De même l’étude du pensionnaire de l’Université de Cotonou révèle une relation positive entre les pratiques internes et externes de la RSE et la performance financière des banques au Bénin à travers la médiation de la rentabilité commerciale de la banque. Seules les pratiques internes de la dimension économique influence négativement leur performance banquière. 

« Notre thèse aboutit à la conclusion fondamentale suivante : le recours aux dimensions sociales, sociétales des pratiques internes et celles sociales sociétales et environnementale des pratiques externes de RSE par les banques béninoises est prédictif de l’accroissement de leur performance financière. Cela se fait par la rentabilité commerciale de la banque qui médiatise l’impact positif des pratiques de Responsabilité Sociale de l’Entreprise sur la performance financière des banques au Bénin », a conclu l’impétrant.

Le jury était présidé par Augustin ANASSE, professeur titulaire du Cames à l’Université Alassane Ouattara de la Côte d’ivoire. Selon lui, le sujet de la thèse a tout son intérêt. De concert avec les autres membres du jury, Il lui a décerné une mention très honorable avec les félicitations. 

Saharou Landozi entre ainsi dans le cercle prisé des docteurs Sciences de gestion, Finance et contrôle de gestion à la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg) de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac).




Lancement de recrutement d’apprenants pour l’IFAD-Bâtiment

Rich results on Google's SERP when serching for 'ifad'

La rentrée scolaire 2020-2021 va bientôt démarrer à l’Institut de Formation en Alternance pour le Développement dédié aux métiers du Bâtiment (IFAD-Bâtiment) de Lomé-Adidogomé. L’Agence Nationale-Développement (AED) a lancé mercredi à Lomé un recrutement d’apprenants dans ce sens. La formation à IFAD permettra de former des jeunes et des adultes pour répondre aux besoins des professionnels du bâtiment.

« L’encadrement et la main d’œuvre qualifiée formés par l’IFAD contribuera à l’essor du secteur du bâtiment au Togo », a indiqué Assima-Kodjovi Katabale, le DG dudit institut.

L’IFAD-Bâtiment offre une formation professionnalisante du CAP au Bac Pro pour les jeunes et une formation continue pour les adultes. Ceci, dans 4 pôles de métiers à savoir : maçonnerie et gros œuvre, énergie et fluides, menuiserie, finition et second œuvre.  Selon les formateurs, 15 filières de formation au total sont prévues dont 8 seront  ouvertes à la rentrée 2021-2022.

Le recrutement se fait en deux vagues pour les Bac Pro et les CAP. La première vague de dépôt de dossiers de candidature s’étend du 23 juin au 07 juillet 2021 inclus et concerne les Bac Pro pour une période de formation de 3 ans.

Il est indiqué que les candidats désireux de s’inscrire dans l’une des formations Bac Pro doivent être motivés, titulaires de BEPC, physiquement aptes et avoir entre 16 et 29 ans.

« La démarche pédagogique à l’IFAD est basée sur l’approche par compétences qui privilégie la mise en situation professionnelle, l’individualisation de la formation et le développement de l’autonomisation », indique son directeur général adjoint de l’AED, Commi Nassini.

Le dossier de candidature doit comporter une fiche d’inscription remplie par le candidat (fiche à retirer dans les lieux de dépôt des dossiers ou à télécharger sur le site de l’AED : www.ead-ifad.tg).

Il est aussi demandé une fiche d’autorisation parentale pour les mineurs, remplie par le parent ou tueur (fiche à retenir dans les lieux de dépôt des dossiers ou à télécharger sur le site). De même qu’une pièce du certificat de naissance du candidat et une copie de relevé de notes du BEPC.

Par ailleurs, il est demandé de faire le dépôt des dossiers en ligne, ou un dépôt physique les jours ouvrables de 8h 00 à 17h 30 min à l’IFAD-Bâtiment Adidogomé, à IFAD-Aquaculture Elavagnon, à IFAD-Elevage Barkoissi et ou à LETP D’Aného-Glidji.




Examens: la mise en garde de Kokoroko aux enseignants

Rich results on Google's SERP when serching for 'kokoroko'

Dodzi Komla Kokoroko, le Ministre des Enseignements Primaire Secondaire, Technique et de l’Artisanat, n’est pas content de certains surveillants aux examens. Il a mis mercredi en garde ceux d’entre les enseignants qui sélectionnent les examens à surveiller pour des buts lucratifs.

Dans une note, le Prof Dodzi Kokoroko a indiqué que ces derniers  refusent délibérément de répondre aux convocations pour les activités relatives aux examens du BEPC et du BAC 1. Se proposant pourtant pour les mêmes travaux dans le compte du BAC 2, estimés plus lucratifs.

Le ministre rappelle que la participation active et responsable des enseignants aux évaluations de fin d’année fait partie intégrante de leur mission de formation. Ils ne peuvent en aucun cas y déroger.

« Tout enseignant absent sans aucun motif valable aux examens de BEPC ou du BAC 1 sera passible d’une sanction disciplinaire. Il ne peut être autorisé à participer ni à la surveillance, ni à la correction du BAC 2 », prévient Prof Kokoroko.

Sur cette base, des instructions fermes sont données aux directeurs régionaux de l’éducation et aux chefs d’inspection. Il leur demande de transmettre dans les meilleurs délais, la liste des enseignants qui ne répondraient pas aux convocations pour le compte des activités du BEPC et du BAC 1.




Togo: les lauréats de « Ma Thèse en 180 secondes » dévoilés

Rich results on Google's SERP when serching for 'these'

La 1ère édition du concours « Ma Thèse en 180 secondes » au Togo a connu son apothéose mardi.  L’événement a permis de récompenser  trois (3) doctorants  reconnus comme étant  les meilleurs à avoir rendu  les travaux de leur thèse accessibles à tout le public. Le Togo rejoint ainsi les pays de l’espace francophone qui ont à cœur ce concours depuis 2014.

Le concours se déroule depuis 2014 dans les pays de l’espace francophone. Au Togo, l’initiative est à sa première édition. Elle est organisée par  l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en collaboration avec l’Université de Lomé et de Kara et l’Institut Régional de l’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC).

« Ma thèse en 180 secondes » est une initiative qui permet aux étudiants doctorants de prendre la parole en public. L’exercice vise à vulgariser les recherches scientifiques et offre  l’occasion aux Doctorants et ceux dont la thèse ne dépasse pas un an de présenter leurs recherches de façon simple à un public diversifié.

« Le but du jeu ce n’est pas de faire évaluer par les spécialistes mais de montrer que les travaux de thèse peuvent être compris par le public profane », a expliqué Prof  Gnon Baba, président du comité d’organisation.

Après les  multiples phases, 14 candidats pensionnaires de différentes universités du Togo  ont été retenus pour la finale. Ils ont tous séduit  le jury  composé du directeur général de l’Institut Français de Lomé, Alain Layron, le spécialiste des programmes à l’OIF pour l’Afrique de l’Ouest,  la directrice de la Maison Tv5 monde Togo, Essivi Mimi Bossou-Soedjede, journaliste –formatrice sur les questions du genre, Ida Badjo et l’avocate Me Mireille Aouissi.

Les 3 meilleures thèses

A l’arrivée, le jury a proclamé Nital Krou 1er du concours. Le candidat présenté par l’Université de Kara a émerveillé le public avec le thème « Caractérisation physico-chimique des déchets urbains liquides et solides de Sokodé: Impact sur les plans d’eau et approches d’une gestion appropriée ». Avec 76 points sur 100, il gagne un chèque de 500 mille francs CFA.

Le 2è lauréat,  Apélété Esiaku  qui a totalisé  75 points est récompensé avec un chèque de 300 mille francs. Alors qu’Abidi Bilalissi qui a décroché le 3è prix avec 74 points obtient un chèque de 200 mille. Ces deux derniers  lauréats viennent de l’Université de Lomé.

Le comité d’organisation dresse un bilan positif de l’événement et se projette sur l’avenir.

« C’est la première fois que le Togo organise ce concours qui est un concours international francophone. Le champion du Togo devrait participer au concours international, mais dans les textes, il faut avoir organisé une année auparavant. Ce qui veut dire qu’à la 2è édition, le meilleur participera au concours international », a précisé Prof Gnon Baba.