Ad Top Header

Le Conseil d’administration du Millennium Challenge Corporation (MCC) apporte son soutien au programme Threshold du Togo. Lors de sa 3ème session ordinaire tenue mercredi dernier à Washington, le Conseil a autorisé l’équipe en charge du Togo à procéder aux négociations avec le Gouvernement du Togo en vue de la finalisation de l'accord de subvention du programme seuil. De même, l'organisme américain dit suivre de près la situation politique qui prévaut au Togo.

Un mouvement d’éveil a été lancé jeudi à Lomé par des jeunes togolais. Dénommé « Mouvement du Flambeau Patriote, (MFP 228) », l’organisation s’assigne pour mission de porter haut les intérêts et aspirations de la jeunesse togolaise toute entière.

Décidemment l'intervention de Mohamed Ibn Chambas sur les ondes de BBC à propos de la crise togolaise ne passe toujours pas. Après l'ASVITO, c'est le tour du  "Togo debout" de tirer à boulets rouges sur le Représentant du Secrétaire Général de l'Organisation des Nations Unies en Afrique de l'Ouest. Le nouveau front citoyen rappelle à l'émissaire onusien  qu’il n'a pas les prérogatives de décider à la place du peuple togolais.

Le gouvernement togolais a tenu mercredi une conférence de presse pour se prononcer sur la situation actuelle et la journée Togo mort à laquelle l’opposition togolaise appelle pour vendredi. Pour les ministres Payadowa Boukpessi en charge de l’administration territoriale, Damehane Yark de la sécurité et Guy Madjé Lorenzo de la communication, les dispositions sont prises pour que les togolais vaquent librement à leurs occupations.

Les leaders de l’opposition ont décidé d’apporter leur compassion aux victimes des récentes manifestations à Lomé et à l’intérieur du pays. Ils ont entamé mercredi une tournée qui va les amener jusqu’à Mango.

L’information a fait le tour du web toute la semaine passée. L’avant-dernier numéro du journal Jeune Afrique avait été saisi à l’aéroport de Lomé. Longtemps une rumeur, elle vient d’être confirmée par les responsables de ce média panafricain qui dénoncent l’agissement de « censeurs paresseux et expéditifs ».

Pour la seconde fois consécutive, le Mouvement des Jeunes pour la Paix (MJP) a mobilisé samedi plusieurs jeunes de Lomé pour une course populaire. Cette course effectuée entre le carrefour BKS et le terrain du lycée d’Agoè a permis aux responsables du mouvement et aux participants de réitérer leur attachement à la paix.

Le gouvernement togolais était de nouveau devant la presse vendredi à Lomé. La conférence de presse animée par les ministres conseillers Damipi Noupokou et Djossou Semondji a été l'occasion pour les autorités de revenir sur la situation qui prévaut dans le pays. Ils annoncent que des dispositions idoines sont prises pour faire revenir le calme dans le pays. 

Yark Damehane, le ministre de la sécurité a dressé un nouveau bilan des manifestations organisées jeudi à Lomé et à l’intérieur du pays par l’opposition et des mouvements de soutiens à Faure Gnassingbé. Tout s’était déroulé dans le calme et il n’y a pas eu d’incidents. A Mango, le calme est de retour mais on déplore 2 autres morts après celui de mercredi dernier.

Le mardi dernier, le gouvernement togolais a accusé l’opposition d’avoir invité au Togo des mercenaires pour commettre des actes de violences lors des manifestations de rues en cours. Mercredi, les manifestations ont dégénéré dans la ville de Mango (549 km de Lomé) faisant un mort et 24 blessés par balles. Le ministre de  la sécurité, Yark Damehane accuse des militants du PNP. Un renfort a été envoyé dans la ville.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN