Ad Top Header

Comptes de la CAN 2013: Comprendre la magouille en seulement 3 chiffres

By December 29, 2016 239

Le matraquage médiatique déclenché aux lendemains de la qualification des Eperviers du Togo à la CAN 2017, au sujet des comptes de la CAN 2013, aura finalement payé. Le gouvernement togolais a publié jeudi les comptes de gestion de la CAN 2013. Et les magouilles auxquelles se sont livrés les uns et les autres ont causé une perte de près de 629 millions dont environ 164 millions de Fcfa non justifiés.

Le premier chiffre important à retenir dans le rapport est celui des recettes. Selon les comptes publiés, les différentes opérations de collectes de fonds faites entre pour le compte de la CAN 2013 ont permis de faire des recettes consolidées qui se chiffrent à 2 257 416 370 Fcfa.

Le second chiffre qui cristallise les attentions est celui des dépenses faites. L’audit de la gestion de la CAN 2013 révèle que plus de 2 886 385 107 de Fcfa ont été dépensés. Et dans les détails, on note que l’hébergement et la restauration des Eperviers et de la délégation togolaise à la CAN 2013 ont coûté plus de 850 millions de Fcfa. Dans le même temps, le transport a coûté plus de 452 millions de Fcfa. Pendant ce temps, on évoque un dîner de gala organisé à plus de 29 millions de Fcfa et des manifestations diverses dont le montant s’élève à 88 millions de Fcfa. D’autres dépenses aussi saugrenues qu’incongrues figurent dans le rapport.

En conséquence, le Togo s’en sort de cette gestion chaotique avec une perte colossale de 628 968 737 de Fcfa. C'est le 3e chiffre à retenir. Sur cette somme, 163,9 millions de Fcfa sont sans trace et sans justification.

L’auditeur a recommandé que certaines personnes coupables de mauvaise gestion remboursent l’argent qu’ils ont dépensé sans justification. Tout commencera par des entreprises comme Jet Aviation Group qui a encaissé près de 77 millions sans jamais ramener les Eperviers à Lomé, Ndola Logistics qui n’a pas fourni toutes les prestations demandé alors que payé à plus de 823 millions de Fcfa.

Pour le Ministre Guy Madje Lorenzo, les personnes qui refuseront de rembourser les sommes manquantes seront poursuivies par la justice togolaise.

Le ministre a par ailleurs annoncé que pour la CAN 2017, les choses se feront dans les normes pour éviter que des gens soient en même temps juges et parties. Il promet de faire les comptes de cette nouvelle campagne au plus tard le 15 juillet 2017.

OTR