Ad Top Header

Togo: Une nouvelle loi pour redorer le blason du sport

By May 04, 2021 870
Chantal Yawa Tsegan Chantal Yawa Tsegan

L’assemblée nationale togolaise a adopté mardi le projet de loi fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo. Selon Lidi Bessi-Kama, la nouvelle loi a pour but de contribuer au maintien de la cohésion au développement social et économique du Togo par la promotion de la pratique sportive.

Le texte comporte 68 articles regroupés en 8 chapitres. Il remplace la loi portant charte des activités physiques et sportives (APS) en vigueur depuis juin 2011.

La nouvelle loi contient plusieurs dispositions. La première est relative au transfert de la tutelle de l’enseignement de l’éducation physique et sportive aux ministères chargés de l’éducation nationale. Cette disposition clarifie la question de la tutelle hiérarchique des enseignements d’EPS et améliore l’organisation des examens de l’éducation physique et sportive.

La 2è innovation a trait à la tutelle de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) qui est désormais rattaché à l’Université de Lomé par décret n°2020-073/PR modifiant le décret n°2016-024/PR du 11 mars 2016 relatif au rattachement de l’INJS à l’Université de Lomé.

La 3è innovation est relative à la création, en remplacement de la Fédération des sports scolaire et universitaire (FETOSSU), de 2 fédérations, la Fédération des sports scolaires qui sera exclusivement dédié aux sports scolaires et la Fédération des sports universitaires qui sera dédiées aux sports universitaires. Cette nouvelle innovation, dit-on est rendue nécessaire par l’existence d’une fédération internationale des sports scolaires (ISF) et la fédération internationale des sports universitaires (FISU). Cette nouvelle organisation devra permettre au Togo de se conformer aux réalités internationales et de faciliter l’affiliation des fédérations nationales qui seront créées aux fédérations internationales.

« Cette loi servira désormais de substrat à la professionnalisation de la pratique des  activités physiques et sportives dans notre pays et permettra j’en suis convaincue de faire émerger des sportifs de haut niveau et des équipes nationales compétitives aussi bien au plan continental que mondial », s’est réjouie Mme Bessi-Kama.

A la clôture de la session, la présidente du parlement,  Yawa Tsegan a félicité ses collègues pour le vote de cette loi qui  « entre dans la  vision du Président de la République et les choix stratégiques pour le développement durable du Togo, sous le prisme des objectifs de développement durable, en particulier l’objectif 3 concernant la santé: Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous, à tout âge».

OTR