Ad Top Header

La Covid19 écume plusieurs secteurs du territoire. Le risque de contamination demeure élevé au niveau de certains services. Certaines situations inquiétantes ont poussé le ministre de l’économie et des finances a soumettre tout le personnel du Centre administratif des services économiques et financiers (CASEF) au dépistage. Des cas positifs se sont révélés et Sani Yaya a adopté des mesures pour sécuriser ce service très fréquenté.

La revue de la performance des réformes réalisées à fin décembre 2019 dans les départements ministériels et institutions de l’Etat s’est tenue mardi à Lomé. La rencontre a été ouverte par Sani Yaya. A l’ouverture, le ministre de l’Economie et des Finances révèle que l’économie togolaise a enregistré une perte de croissance de 4,2 points à cause de la pandémie de Covid-19.  Pour la riposte, M. Yaya propose de repenser le modèle économique togolais.

Le ministre togolais de l’économie et des finances a informé les membres du Conseil National du Crédit (CNC) des changements en cours concernant le Franc CFA et la coopération monétaire avec la France. C’était à l’occasion de la 4e et dernière réunion de l’année de cet organe. Pour Sani Yaya, les décisions prises à Abidjan représentent un tournant majeur vers la mise en place de l'ECO.

Le Ministre de l’Economie et des Finances du Togo attire l’attention sur les placements à haut risque. Sani Yaya a relevé jeudi qu’il y a des structures ‘’financières’’ qui opèrent la collecte de fonds en violation de la législation en vigueur. Il demande à cet effet aux structures concernées de mettre fin à leurs activités et invite le public à la vigilance.

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a achevé mardi à Lomé la 5e revue du programme de Facilité élargie de crédit (FEC). Conduite par Ivahosina Razafimahefa, la mission a livré ses conclusions  à la presse. En somme, l’organisation salue la reprise de l’activité économique et annonce un taux de croissance de 5,3% pour 2019. Ivahosina Razafimahefa et ses collègues se sont également félicités de la poursuite de l’assainissement budgétaire.

La revue nationale de la performance des réformes dans les départements ministériels et institutions de l’Etat à fin juin 2019 a été présentée mardi à Lomé au cours d’une session organisée par le ministère de l’économie et des finances. Les chiffres publiés  montrent que 77% des réformes ont été mises en œuvre. Dans le second semestre de l’année, le ministère entend mobiliser davantage pour un accompagnement adéquat  du Plan national du développement (PND). 

Le ministère de l’économie et des finances a tenu jeudi et vendredi à Lomé la revue de la performance des réformes de la gestion des finances publiques à fin juin 2019. Il a été question de faire le point de la mise en œuvre des réformes attendues au cours de l’année 2019. Parmi ces réformes, celle relative à la gestion axée sur les résultats notamment le budget programme en cours de réalisation.

Les travaux de la revue nationale de la performance des réformes afin décembre 2018 au Togo ont démarré mardi à Lomé. En dehors de l’objectif qui lui est assigné, la rencontre va servir de cadre à la  validation de la matrice unifiée des réformes dans les différents ministères et institutions de l’état pour la période 2019-2021 et des Plan de travail et budget annuel (PTBA) 2019 des réformes. Les travaux ont été ouverts par Sani Yayi, Ministre de l’économie et des finances en présence de Hawa Cisse Wague, Représentante résidente de la Banque Mondiale au Togo.

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP) marque un pas de plus dans son engagement de permettre au Togo d’être en phase avec le nouveau cadre harmonisé des finances publiques adopté par les Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA) en 2009. Après s’être dotée d’une stratégie de réformes de la gestion des finances publiques, la Direction se tourne vers la formation de son personnel. Elle outille depuis lundi à Kpalimé ses cadres sur la comptabilité patrimoniale et en droits constatés. L’initiative est soutenue par l’Union Européenne et s’inscrit dans le cadre du projet Devis-Programme Pluriannuel.

Le gouvernement togolais a signé mardi dernier avec le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne (UE), une convention portant sur un projet d'assistance technique en gestion des finances publiques. Le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya a paraphé le document au nom du Togo. Vincent Vire, le Chargé d'affaires par intérim de la Délégation de l'Union européenne au Togo, et Lewis Murara, le chef de la mission et économiste principal au Département des Finances Publiques du FMI ont également apposé leur signature.

Page 1 of 4
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN